Francis Chastagner
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

1 Éditions

Billet de blog 13 déc. 2015

1000 VACHES FIN DE L'ENQUÊTE PUBLIQUE

Semaine du lundi 14 décembre au jeudi 17 décembre Nous entrons dans une période de dénouements : la COP21 vient de s’achever avec toujours de belles paroles ...Les élections régionales vont donner leur verdict… et ce 17 décembre, fin de l’enquête publique ! Ce bulletin sera donc le dernier ! NOUS COMPTONS SUR VOUS POUR UNE DERNIERE INTERVENTION

Francis Chastagner
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quelques nouvelles d’abord de notre action concernant cette enquête publique : 

·        Novissen a levé un nouveau lièvre avec le repérage de deux énormes fosses à ciel ouvert creusées par Michel Ramery sans doute débordé par les quantités de lisier produites par son exploitation illégale ! Au nord d’Abbeville à quelques dizaines de mètres des habitations et au sud près des châteaux d’eau ! Tout cela sans autorisation aucune ! La mairie d’Abbeville a porté plainte et la préfecture est prévenue !Bien entendu ce stockage sauvage n’est pas prévu dans les documents présentés à l’enquête publique !

·        Novissen a écrit une 2elettre ouverte à la préfète pour dénoncer les graves irrégularités concernant le regroupement de troupeaux.

La préfecture considère qu’elle en a déjà assez dit et Michel Welter qui gère l’usine donne dans la presse des explications oiseuses…qui n’expliquent rien ! 

·        La Commune de Caours a très largement voté contre le projet d’extension après la Communauté de Communes d’Abbeville et Drucat la semaine dernière.

La ville d’Abbeville doit se prononcer dans le même sens le 15/12. 

·        Moment important de notre lutte le mardi 22 décembre : le Tribunal Administratif d’Amiens donnera son avis concernant les amendes infligées par la préfecture à Michel Ramery. Novissen sera présente pour soutenir Madame la préfète dans ce dossier ! 

·        La pétition relayée et mise en forme par Agir pour l’Environnement atteint presque son objectif des50000 signatures!

                         Un petit effort encore ! Mobilisezvos contacts !

                    Signez et faites signer  si vous ne l’avez encore fait!

                          http://1000vaches.agirpourlenvironnement.org/ 

·        Le registre de la mairie de Drucat continue à se remplir, maintenant neuf cahiers avec vos réflexions diverses !

Merci à tous ceux qui participent ! N’hésitez pas à vous déplacer, à les consulter et à dire ce que vous avez sur le cœur !

C’est très important ! 

·        Des lettres arrivent toujours en mairie et là encore votre participation est essentielle si vous ne pouvez pas vous déplacer ! 

                                                                           Continuons à écrire ! Nous comptons sur vous ! 

Rappel de l’adresse :   Monsieur le Président de la Commission d’enquête

                                    Mairie de Drucat Le Plessiel

                                    80132 DRUCAT 

·         Novissen rendra ses conclusions ce jeudi 17 décembre à 15h aux commissaires-enquêteurs sous la forme d’un livret d’une cinquantaine de pages dont vous pourrez prendre connaissance sur notre site dès cette date. 

Nous vous attendons nombreux à cette occasion en mairie de Drucat pour dire non à cette extension et participer à la conférence de presse qui se tiendra par la même occasion. 

·        De nombreux messages parviennent toujours aux commissaires-enquêteurs par voie électronique!

                             Continuez à leur en envoyer régulièrement en utilisant si vous le souhaitez les arguments de Novissen. 

                             Rappel de l’adresse mail de la préfecture :

                              pref-enquetespubliques@somme.gouv.fr 

Pour vos lettres aux commissaires-enquêteurs, nous vous proposons d’écrire cette semaine sur les conclusions à tirer après six semaines d’enquête publique. 

Voici la 7elettre que Novissen déposera lundi à la Commission d’enquête : 

Messieurs les Commissaires-enquêteurs, 

Nous voici donc au terme de cette enquête publique après six semaines de collecte d’informations, d’étude de documents les plus divers, de rapports d’experts ; des centaines de contributions, des dizaines de milliers d’avisvous sont parvenus par les pétitions qui vous été remises. L’enquête publique a clairement été un succès si elle avait pour objectif que la population s’exprime et donne son avis.

Le résultat est sans appel : la population dans son immense majorité refuse cette extension de troupeau  et dit clairement STOP !

Messieurs les Commissaires-enquêteurs, voici les sept points que vous devrez avoir à l’esprit avant de prendre votre décision en votre âme et conscience : 

1.     L’illégalité des troupeaux en situation non régulière

2.     Le non-respect voire le mépris des lois et règlementsdu promoteur

3.     Le manque de maîtrise technique du promoteur concernant le respect de l’air, l’eau, la terre, la condition animale

4.     Les conséquences économiques désastreuses pour notre territoire avec un Parc Naturel Régional en danger

5.     Le projet de méthanisation incohérent et dangereux

6.     Le rejet massif de la population

7.   Les conclusions de nos experts, toutes négatives

Chacun des points ci-dessus à lui seul mériterait de donner un avis DEFAVORABLE au projet de demande d’extension de Michel Ramery.

Nous voulons être clairs avec vous : tout avis favorable, même avec des réserves, serait clairement pour nous et les milliers de personnes qui nous soutiennent ni plus ni moins qu’un encouragement à la délinquance économique et environnementale.

Nous vous demandons simplement d’en juger en conscience et d’avoir ce courage citoyen qui nous manque tant aujourd’hui pour bâtir une société digne de l’avenir de nos enfants. 

Pour Novissen,

Le président,

Francis Chastagner 

Pour plus d’informations, merci de consulter le site de Novissen :

www.novissen.com 

Participons à l’enquête publique ! Exprimons-nous ! Soyons citoyens ! 

Merci à tous et à toutes pour votre précieuse participation à cette enquête publique hors normes. Vous en avez assuré le succès et ensemble nous avons alerté avec force et détermination les autorités publiques sur les dangers  et les dégâts de toutes sortes causés par cette usine à vaches qualifiée à juste raison de véritable verrue à l’entrée de la Baie de Somme !

Nous espérons avec vous être enfin entendus ! 

Le CA de Novissen

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les agentes du KGB étaient des Américaines comme les autres
Pendant la guerre froide, Russes et Américains arrivent à la même conclusion. Ils misent sur le sexisme de leurs adversaires. Moscou envoie aux États-Unis ses meilleures agentes, comme Elena Vavilova et Lidiya Guryeva, qui se feront passer pendant dix ans pour de banales « desperate housewives ».
par Patricia Neves
Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com