Franck Bonnéric
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 mars 2013

ÉROTIC MARKET

Franck Bonnéric
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

//// ÉROTIC MARKET ////

A ce jour, un seul titre existe Rumblin disponible en digital, et pourtant il font le "beuzz". L'entêtant "Rumblin", très loin de l'univers de feu N'Relax, virage à 180 degrés ! Ce serait méconnaitre ces  membres du Grolektif.   "On savait qu'on voulait passer à quelque chose de moins léché et de moins pop", explique Marine. Après avoir sorti ensemble deux albums du groupe soul-jazz N'Relax, les Lyonnais Marine Pellegrini (chant) et Lucas Garnier (machines et claviers) ont créés  Erotic Market,  hasard d'un trajet ou d'une envie, le sex-shop de Vaise, porte le même nom.

Le style  "RawPower/HotWave/Glitchpop" n’aidera pas les novices à s’imaginer de quoi il peut s’agir. Pop hybride vogue entre des sonorités coldwave, R’n'B et électro, tout en explorant les vestiges du trip-hop, fait plus savant mais ne vous motivera pas plus. Alternances de spoken words et de montées plus mélodiques, soutenues par une architecture sonore aussi fourmillante qu’artisanale, un peu délire,  claviers made in lemon, batteries, percussions lo-fi, basses hargneuses et bidouillages électroniques, un premier single entêtant, frais et décalé my dear !

Leur méthode il la décortique ainsi sur le blog Le Mauvais Coton,  Marine : Bah voilà, subtile et rude. Parce que moi je construis rien du tout. Je jette des bouts de trucs enregistrés à l’arrache sur garage band. Ca c’est pour le côté rude. Et Lucas regarde ça d’un oeil attentif et intelligent. Il respecte la rudesse tout en affinant le son et l’arrangement. S’il n’était pas là je pourrais pas faire grand chose… enfin si je pourrais faire 20 albums de titres de 30 secondes ! Lucas :  un peu exagéré, mais oui, on procède comme ça. On part d’une maquette de Marine. Ces « petits bouts de trucs » sont des concentrés de créativité très stimulants. A mon sens tout est déjà là. On en discute. Il se dégage une idée forte, on débat de forme et de contraintes. Puis on avance en mélangeant réflexion, tâtonnements et remises en question. On s’équilibre. Quand je deviens chiant elle m’arrête, quand elle se lasse j’insiste. Marine a effectivement tendance à déconstruire à grands coups de masse afin de dégager l’essentiel. Cela nous permet de conserver de l’urgence, de la fraîcheur. Et nous avons en commun le besoin de créer l’inhabituel."
Jarring Effects proposait depuis  janvier un concours de remix sur leur premier titre Rumblin justement. Ouvert à tous, amateurs ou professionnels, quelque soit le style musical, le gagnant verra son remix figurer sur le 1er EP du groupe, publié à plus de 2000 exemplaires et diffusé en numérique sur toutes les plateformes de téléchargement légal. Dommage clôture du concours le 14 février.
Ils voient leur avenir qu'en live, où ils sont accompagnés d'un batteur et d'un bassiste, une raison de plus pour rajuster ses "santiags rose en croco", un peu de gomina et roule ma poule, direction Feyzin et son gode éternel …. http://www.lezebre.info/

EROTIC MARKET  20 février @ A Vaulx Jazz Hors les Murs / Vaulx en Velin (69) 27 février @ Epicerie Moderne / Feyzin (69)  / Skip & Die 05 mars @ Salle des fêtes / Riorges (42)

http://www.lezebre.info/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Inflation : les salariés, éternels dindons de la farce
Avec la poussée inflationniste, les salariés sont sommés d’accepter un recul de leurs revenus réels pour éviter l’emballement des prix. Mais lorsque les prix étaient bas, les salariés devaient accepter la modération salariale au nom de l’emploi. Un jeu de dupes que seules les luttes pourront renverser. 
par Romaric Godin
Journal
Électricité et gaz : les salaires mettent le secteur sous haute tension
Appel à la grève dans le secteur des industries électriques et gazières, le 2 juin prochain, pour réclamer des revalorisations de salaires indexées à l’inflation. Chez RTE, gestionnaire du réseau électrique français, un mouvement social dure depuis déjà depuis treize semaines.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
À Lviv, la bataille du logement pour les réfugiés et leurs aidants
Dans cette ville de l’ouest de l’Ukraine, qui compte près de 300 000 déplacés internes, le prix des locations a fortement augmenté. Résultat : les volontaires doivent payer toujours plus cher pour se loger, tandis que la ville est contrainte d’installer des préfabriqués pour y héberger les réfugiés.
par Nejma Brahim
Journal — France
Législatives : dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI
Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli
Billet de blog
Ndiaye et Blanquer : l'un compatible avec l'autre
« Le ministre qui fait hurler l'extrême droite », « l'anti-Blanquer », « caution de gauche »... voilà ce qu'on a pu lire ou entendre en cette journée de nomination de Pap Ndiaye au ministère de la rue de Grenelle. Beaucoup de gens de gauche qui apprécient les travaux de M. Ndiaye se demandent ce qu'il vient faire là. Tentons d'y voir plus clair en déconstruisant le discours qu'on tente de nous imposer.
par Jadran Svrdlin