Qui rêverait d'une nation comme celle-là ?

A quoi ressemblerait une nation qui ne verrait son devenir que dans le profit financier ?

Je me promène à imaginer parfois ce que serait une Nation qui aurait comme unique but le profit financier...

Une Nation qui accorderait le niveau des salaires de base uniquement à la compétitivité des entreprises et jouerait de l'extrême pauvreté comme d'un outil de pression sociale, une Nation qui s'appliquerait à réduire au minimum toute solidarité envers les plus démunis afin que cela lui coûte le moins. Une Nation composée d'hommes et de femmes qui n'auraient comme objectif que leur confort immédiat et individuel et la constitution d'un patrimoine personnel sans même s'apercevoir que celui ci partira en fumée avant qu'eux-mêmes ne soient rendus au crématorium. 

Une Nation qui n'aurait comme seule mesure de réussite un taux de croissance.

Une Nation où tous tenteraient par tous moyens de se soustraire à l'impôt sans oublier de s'en plaindre ...du lever au coucher du soleil.

Une Nation qui ne se soucierait guère de son histoire, qui négligerait ses territoires autant que l'ensemble de la planète.

Une Nation de féodalité tribale où les plus pauvres seraient assouvis aux plus riches sans autre échelle de valeur ou d'influence.

Une Nation violente où l'Etat frapperait et gazerait son propre peuple sans distinction d'âge et de sexe, et dont le même Etat clamerait de longs vœux pieux devant ses Assemblées pour dénoncer les violences verbales faites aux femmes ou les gestes excessifs entre époux... tout en renouvelant sa confiance aux tabasseurs en bleu qui matraquent des femmes menottées et capillotractées. 

Une Nation où la science, la littérature, le théâtre, le cinéma d'auteur, la musique et.. en règle générale le goût des belles choses passeraient bien après les émissions de divertissement  abrutissantes et lobotomisantes, le tout avec la complicité du CSA mais aussi de l'ensemble du système d'Etat.

Une Nation où les professeurs des écoles se feraient malmener et insulter par leurs élèves dans l'indifférence générale.

Une Nation du nivellement par le bas où, même à l'école, on ne "redouble" plus... tellement l'apprentissage de la connaissance a perdu tout son sens.

Une Nation qui s’enorgueillirait des guerres lointaines qu'elle mène, de ses armes vendues , de ses tirs d'obus et de mortiers, de ses massacres perpétués, des populations qu'elle décimerait tout en s’offusquant qu'une infime part de ces réfugiés tente d'en survivre en passant la Méditerranée, accusant même ceux-là, au final, de tous nos maux.

Une Nation qui s'attacherait à piller les peuples les plus faibles, de leur ôter leur or, leur argent, leurs diamants, leur Coltan, leur Uranium, leur pétrole et leur manganèse ... avec pour seule contre-partie de leur installer des régimes dictatoriaux recevant le soutien de nos armées postées souvent sur leurs propres territoires.

Une Nation qui entretiendrait la misère et la faim sur tout un continent pour la seule raison des profits qu'elle en fait. 

Une Nation dont les propriétaires des principaux médias d'information seraient les plus grands fournisseurs de l'Etat mais aussi les financeurs des campagnes électorales de ceux qui le dirigent.

Une Nation où les ministres mentent sans vergogne, où le chef de l'Etat ne tient aucune de ses promesses, n'affiche aucune empathie pour son peuple et où l'on bafoue la séparation des pouvoirs comme la laïcité. 

Une Nation où l’islamophobie est un sport national mais l'antisémitisme reste l'oeuvre du diable.. plutôt que de dénoncer clairement tous les racismes et toutes les xénophobies.

Une Nation qui fermerait les yeux sur tout cela mais qui accuserait les étrangers de sa propre turpitude.

Une telle Nation serait un navire prêt à sombrer, un bâtiment prêt à s'effondrer, un monde au bord du chaos ...

se tenant, de ce fait,  à la merci des pires extrémistes et à la veille de tous les cauchemars.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.