François Asselineau avait anticipé l’élection de Trump

François Asselineau, candidat aux élections présidentielles de 2017, dérange, par ses opinions et ses analyses, les médias dominants aux mains de l’oligarchie.

« Nous allons voir ce qu’il va se produire dans une semaine, Il est toujours hasardeux de prédire ce qu’il va se passer mais tout de même, un certain nombre de signaux tendent à montrer que Donald Trump a quand même de sérieuse chance d’être élu président des États-Unis d’Amérique. »

François Asselineau avait anticipé l'élection de de Donald Trump

  En effet, cette phrase, François Asselineau l’a prononcée au 1er novembre dans une  vidéo diffusée sur le site de l’Union populaire républicaine (UPR), en réponse à la question suivante : « C’est la dernière ligne droite des élections américaines, quel est votre pronostic ? »

  Or, à la suite de l’élection de Donald Trump, la totalité des médias ont osé décrire le résultat des élections américaines comme inattendu.

  Anne Sinclair déclare ainsi sur France 2 au journal de 13h00 du 9 novembre : « Ce qu’il s’est passé, personne ne l’avait vu venir, personne ne l’avait prédit, ni les sondages, ni les médias qui doivent faire leur auto-critique, ni les politiques, ni même Donald Trump ».

  Nul doute, François Asselineau n’est pas un devin ; il a simplement su anticiper le résultat électoral américain en observant le déroulement de la campagne.

  Et c'est encore via YouTube et Facebook que François Asselineau a déclaré possible la victoire de Donald Trump : des moyens de contourner la censure médiatique à laquelle il se trouve confronté.

  En effet, les grandes chaînes de télévision, de radio et les titres de la presse écrite lui sont totalement fermés avec une régularité et une constance telles qu'on a peine à imaginer que la raison de ce barrage puisse être autre chose qu'une censure pure et simple.  Pourquoi ?  

  Pourquoi ceux qui ne voient jamais rien venir sont-ils indéboulonnables au sein des médias français, alors que ceux qui voient venir les choses et établissent systématiquement le bon diagnostic en sont exclus ?

  François Asselineau, candidat aux élections présidentielles de 2017, dérange, par ses opinions et ses analyses, les médias dominants aux mains de l’oligarchie.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.