Echec sans mat

Compte rendu de la réunion du 13 décembre à Julienne.

Bon, on ne va pas vous mentir.. La réunion fut un total échec !... Personne n'est venu à part le groupe de bénévoles qui nous avait déjà soutenu pour le tractage...

J'avoue que je m'y attendais un peu, même si je gardais encore quelque espoir de voir arriver deux ou trois nouveaux venus....

Personne, sauf notre groupe. .. et Serge Le Breton, un militant de gauche connu sur le secteur, ancien adjoint à la mairie de Cognac pendant deux ans.. . Avant de claquer la porte au nez du maire Michel Gourinchas, ce dernier faisant de moins en moins semblant d'être socialiste...

Le Breton, donc, est venu assister à notre petite réunion, ne cachant pas qu'il venait aussi un peu nous démarcher... Ce qui etait son droit puisqu'il l'a fait en toute franchise et modestie.. 

Nous étions donc neuf, et sommes restés un long moment debout à discuter de tout et de rien, jusqu'à ce que je finisse par inviter le groupe à s'assoir autour de l'unique table que nous avions installée...

Chacun put alors prendre connaissance des documents que j'avais préparés l'après-midi même : le règlement et le but de la liste, ainsi qu'un  schéma du fonctionnement d'une mairie "Démocratie Directe"...

Serge Le Breton ne cacha pas son scepticisme face à notre démarche, du fait de la difficulté à monter une liste... Nous en avons convenu, mais pas au point de nous décourager totalement...  Car a défaut d'être nombreux, l'intérêt du petit groupe pour des propositions concrètes telles le principe de "commissions délibératives tirées au sort et rémunérées  " prouve que le succès de la formule n'est plus qu'une question de temps... 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.