Paris, ville promise au Market

Ils ont tué les centre-villes, maintenant les prédateurs sont entrés dans Paris.

 

De très grands supermarchés s'ouvrent sans faire de bruit, à Paris, depuis quelques mois. Des Carrefour Market, boulevard Saint-Marcel, rue de Sèvres, boulevard Barbès, à Alésia, un grand Leclerc bientôt dans la galerie de la gare Montparnasse...

Madame Hidalgo disait protéger commerçants et artisans, mais ceux-ci sont promis à l'extinction : un Market de nouveau concept est conçu pour remplacer boulanger, boucher, magasin bio, caviste, traiteur, bazar, maison de la presse, billetterie spectacle, électroménager, jeux vidéos, location de voiture, retrait colis, etc., etc., et même La Poste et l'animation socio-culturelle par dessus le marché. Allez voir

Dans le 20e, 3.300 m2 seront dédiés à un Carrefour Market programmé par l'américain Cargill - qui a revendu le projet à Icade- dans l'ancien rectorat de Paris.... contre ce projet, depuis juin 2016, animé par l'association Carton Rouge, un collectif d'habitants, d'associations locales, de membres des conseils de quartier et de commerçants affronte promoteurs et décideurs politiques : 5.000 signataires de pétition, une agora tous les samedis matin, une manifestation de 500 personnes en juin dernier.

Le collectif de Carton Rouge a arraché une réunion de concertation animée par le cabinet de Jean-Louis Missika, à l'Hôtel de Ville, lundi 19 mars pour proposer des alternatives dans les 20.000 m2 du projet immobilier hébergeant le Carrefour : Une coopérative, des salles de sport et d'activités culturelles, une pépinière de l'ESS...

Pour en savoir plus

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.