Mais à quoi sert donc le CSA ?

Le bourrage de crâne, cela suffit ! Ras le bol de ce CSA qui ne joue pas son rôle et de ces prétendues chaînes d'information qui nous imposent quasi quotidiennement un copié-collé de toutes les interventions insipides et répétitives de la Macronie

Mais, bientôt, j'ai pris la deuxième chaine
Car un vieux schnock parlait
Charmante soirée, sur la deuxième chaine
Ils passaient le même navet

Ces paroles de la chanson d'Henri Salvador, Zorro est arrivé, sont d'une criante actualité

On ne pouvait ouvrir une chaîne d'info ce vendredi 13 décembre en début de soirée sans tomber sur un monologue du maigrichon Edouard Philippe en train d'abreuver de propos insipides des enseignants dans un lycée de Nancy

La tension monte dans la salle. « Ce n'est pas un débat, c'est un monologue ! a pu écrire Le Parisien

Et, là, impossible de changer de chaîne sans tomber sur les mêmes images
Un programme unique, voilà ce à quoi nous avons eu droit
Cela n'avait rien à envier aux bonnes vieilles méthodes d'un régime totalitaire usant et abusant de la complicité d'une presse aux ordres

Nous avions déjà eu droit à d'interminables propos macroniens durant d'interminables soirées lors du prétendu grand débat
Face à ce matraquage, le CSA si prompt à sermonner la moindre chaîne pour des broutilles ou des gags pas très subtiles, se tait, ce qui suffit à démontrer son inutilité et son inféodation.

S'il avait à cœur de prouver sa raison d'être et le souci déontologique de faire respecter sa mission, le CSA interdirait à toutes les chaînes d'info de diffuser les mêmes discours aux mêmes moments

Il lui revient de mettre en place un cahier des charges suffisamment précis pour que de tels événements ne puissent être retransmis simultanément sur toutes les chaînes.
Les programmes imposés, ça suffit !

Il lui conviendrait de s'inspirer du patinage artistique qui associe à un programme imposé côté marginalement un programme libre de toute beauté.
Que vivent les programmes libres sur les chaînes de télévision !

Les radios libres ont été une formidable invention, les télévisions libres sont encore à inventer, et ce n'est pas le CSA dans sa composition actuelle qui permettra d'y parvenir

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.