La terrible destinée d'une famille rapatriée

L'Histoire serait-elle un éternel recommencement qui vienne ajouter à un malheur initial une douleur encore plus tragique ?

Une jeune et jolie fille née dans une famille de harkis, ces Français de coeur et de sang rapatriés en 1962 dont beaucoup de semblables ou frères ont été massacrés de façon ignoble après l'indépendance, vient de mourir sous les balles de fanatiques en plein Paris.

Une double peine infligée à cette famille, la douleur du départ en 1962, une tragédie en 2015.

Mais, qu'ont-ils fait au bon dieu pour subir un tel sort ?

Quelle terrible destinée pour cette jeune femme et sa famille

http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/pays-drouais/2015/11/15/djamila-houd-tuee-dans-les-attentats-de-paris-symbolisait-a-dreux-la-reussite-de-toute-une-generation_11664760.html

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.