françois périgny
Abonné·e de Mediapart

314 Billets

7 Éditions

Billet de blog 26 nov. 2014

françois périgny
Abonné·e de Mediapart

(Interméde. Exercice. Ejercito)

françois périgny
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ejercito (à Guy Debord ?)


Un monde déliquescent

un monde délité

sans direction. Où ? Pourquoi ? Pour qui ?

Pour qui ce monde ? Le riche  le puissant  le serein  le possédant  le possédé  Poséidon ?

Le sexe. La structure. L'autre. La communication. Qu'est ce qui quoi ? paralyse la face (en une grimace)

C'est un monde brutal, sans tendresse, sans passage

c'est un monde qui compte, gére, agit

et ne confesse pas.

       (Á la fin le guerrier fait le même geste, mais

       il n'a plus d'arme, à la main.)

       de pluie, d'été, sur les monts catalans, de la côte entre Port de la Selve et Cadaqués, sur les monts pelés, sur l'été,

       sur avant la côte bétonnée

         L'idiot, devant la flamme

         d'une bougie la flamme l'idiot

         Il pleut, il pleut partout il pleut, bruit d'eau

          la flamme

          ou bien sur une plage de Charente

                (ruption)

D'où que venue, profonde et silence

encore d'un temps l'apax

encore enfin ce silence ce bois

sien exhumé béton

d'autres                  mais ceci, vraiment, ce bois

sur lequel s'appuie ma main

d'un ruisseau la clairiére l'oubli    non

Pourquoi si bavards siécles passés

croulent livres bibliothéque échue

syncopée synaptique et tintamarre

Plutôt retrouver  la fabrique  du savon

Et ce retour enfin

Encore.

Poursuivre?       La nuit serait veille

mais l'aube.

Mais l'aube.

Poursuivre? Ce serait de la perte à la perte la nuit venue.

La nuit est longue et profonde

Seul le réverbére sur l'aire des jeux d'enfants.

C'est comme si la mort nous poursuivait.

C'est plutôt nous qui marchons vers elle, cherchant le repos.

Mais d'un temps l'apax, ce silence relatif

Ce silence relatif dans nos blocs de béton, prés du périphérique

la soufflerie continue des parkings le murmure continuel des tuyaux

la mort lente, par absence de vie vivante

et le matin, trés tôt, le métro

camps ordure va. Bureaux

Et pourtant la lune, au-dessus, si calme.

La nuit est profonde, et longue

longue comme un hiver

comme l'hiver entre gris et béton

à vendre.


Il me faudrait ici :                 Encore

   Ce que nous faisons,  nous ne le savons pas, nous contentant de le faire.

   Contenter est un mot, nous ne savons même pas ce que nous disons

   Nous faisons ce que la connaissance de la douleur nous dicte

   Il se trouve que c'est ici et cela.

   Ainsi deux heurts, et nous nous évitons

   encore une fois

   nous nous manquons

   encore une fois

(Croulaient sous la cervoise

étançonnaient le bilan

en symbiose mécréants

(Paris aux ordures plus de pluie. Aurait fallu d'autres syncopes, sur les passages, à la sortie des garages. Auraient tenté un bilan constrictoire. Plus ne pluie que quelques coups de canon. D'autres syncopes : écrans télés, vie duraille, pas d'auto. Du vert ? Synthétique. Pleurer ? Boire.

"C'est l'printemps")

Camion. Désordre. Bousculade. Perd la langue.

(Bruit, agitation, paroles vaines)  Loin du cercle central. Loin du luxe, de la volupté et du crime.

                                                         je   suis   peut-être

                                                         la peur    écarlate

                                                         j'étais  peut         être

                                                   un matin qui la scande

                       le bruit du tissu

                       la solitude

                       la mort c'est un essai

                       ça siffle

                       et c'est un bruit d'étoffe qu'on étouffe

                                                              199-

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Migrations
À Paris, de jeunes exilés campent devant le Conseil d’État pour réclamer leur mise à l’abri
Depuis six mois, plus de trois cents jeunes exilés vivent sous les ponts à Ivry-sur-Seine. Alors que le froid s’installe, des associations alertent sur la situation de ces adolescents qui manquent de tout. Vendredi, ils ont dressé un camp devant les grilles du Conseil d’État pour faire entendre leur voix.
par Yunnes Abzouz
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme