Rencontre avec Guy Lemée pour un livre à paraître : "Hlm, mon amour"

Il y a quelques jours, un twitt du rédacteur en chef d’un média spécialisé sur le logement et les Hlm annonçait laconiquement la publication prochaine d’un livre au titre romantique. Une nouvelle originale, tant le secteur est réputé pour son langage technique au phrasé politique. Un billet pour en savoir un tout petit peu plus... seulement. Stratégie de communication oblige !

Le 11 juin dernier, Guy Lemée annonce la parution d’un livre intitulé « Hlm, mon amour », sans toutefois en préciser l’auteur ni l’éditeur. Quelques jours plus tard, alors que je suis de passage à Paris, je lui propose de se croiser un court moment atour d’un café à la sortie du travail, pour tenter d’en savoir un peu plus sur le contexte de ce mystérieux projet éditorial. Guy Lemée est le rédacteur en chef d’Habitat et Collectivités Locales, une lettre numérique hebdomadaire qu’il a créée voilà une dizaine d’années, après avoir dirigé longtemps un cabinet d’études et de conseil spécialisé sur le logement.

Guy Lemée à la Gare de Lyon, Paris © François Rochon Guy Lemée à la Gare de Lyon, Paris © François Rochon

L’information qu’il publie n’est pour lui pas un fait parmi d’autres, puisqu’il s’avère partie prenante du projet. En effet, l’idée du livre émerge notamment de ses conversations informelles avec une personnalité du Mouvement Hlm, fortement marquée par les réformes récentes des APL, et « qui en a été l’un des acteurs ». Considérant avoir probablement vécu un tournant majeur de la politique du logement social en France, la conviction se forge de montrer ce qui se joue avec ces inflexions substantielles au plan budgétaire ; les économies sur la redistribution en direction des plus modestes se chiffrant ici en milliards.

Car derrière la volonté de réduire la dette publique, se cacherait une rupture dans les équilibres politiques historiques qu’avaient su établir le secteur du logement social, à la fois dans ses relations avec l’Etat longtemps très étroites et entre ses différentes familles représentées par cinq Fédérations d’entreprises publiques, privées, coopératives, d’action territoriale et des métiers de l’immobilier social, ainsi qu’une partie des Sociétés d’économie mixte. Comment un tel réseau d’acteurs, en charge d’une mission si essentielle au sein du modèle français, avait pu se trouver à ce point opposé aux réformes engagées par l’Etat ?

Il faut noter que l’agenda politique avait surpris à l’époque, puisque les mesures prises ne figuraient dans aucun programme politique débattu durant les dernières campagnes électorales. « Plus la rédaction du manuscrit avançait, plus la mise en perspective prenait le pas sur l’analyse des dernières grandes actualités, pourtant déjà intéressantes en-soi à décrypter », note Guy Lemée. Le texte retracera l’histoire contemporaine du logement social, mais du point de vue d’un observateur au cœur du système et partie prenante directe de ses évolutions, si bien qu’au fil des chapitres, « l’analyse se transforme progressivement en démonstration étayant des propositions ».

C’est en cela que la démarche du livre tirera probablement son principal intérêt, et qui aura peut-être permis d’emporter l’adhésion de l’éditeur. Les ouvrages sur le logement et le logement social ne sont pas si fréquents. Allier d’un côté l’incarnation d’un point de vue porteur de la culture Hlm, à laquelle tant de professionnels sont attachés, et de l’autre l’effort d’une démonstration critique assumant des propositions clairement affirmées et donc forcément clivantes, offrira sans aucun doute une occasion de débat passionnante. Rendez-vous donc à la librairie du Congrès Hlm pour découvrir cette parution, avec peut-être la chance d’y rencontrer son auteur ? En attendant, me dit-on, un dossier de presse sera présenté début juillet.

Vue d'hélicoptère de la région parisienne © François Rochon Vue d'hélicoptère de la région parisienne © François Rochon

Pour illustrer ce livre à venir dont il est annoncé qu’il veut prendre de la hauteur, en consacrant notamment une place importante aux Quartiers Hlm : une vue aérienne de la région parisienne prise d’hélicoptère, qui rappellera certainement aux amateurs d’urbanisme un épisode célèbre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.