Le projet de Ségolène Royal pour la France

Ségolène ROYAL 2012

La Présidente des solutions justes et efficaces

6 priorités immédiates

1. Pour réduire la dette, faire de la France un pays d’entrepreneurs

C’est d’abord en relançant l’activité économique qu’on réduira la dette :

Une banque publique dʼinvestissement pour les TPE/PME sera créée

La participation des Régions au capital des PME stratégiques sera généralisée

Un Grenelle des PME (“Small Business Act”) pour donner aux PME tous les potentiels de développement

L’économie sociale et solidaire sera soutenue et développée largement

Pour le pouvoir d’achat et lutter contre la vie chère :

Un pacte de confiance pour l’emploi des jeunes (grande cause nationale) sera proposé

Il sera mis un terme aux frais bancaires abusifs

Les prix de l’énergie et de cinquante produits de première nécessité seront bloqués

2. Faire de la France la première puissance écologique d’Europe

La mutation écologique est une chance pour créer des emplois, reconvertir notre industrie et garantir une vie meilleure

La filière solaire et photovoltaïque sera débloquée

Les économies d’énergie et l’éco-construction, en particulier pour les logements, seront encouragées

Une consultation populaire sur la réduction de la dépendance au pétrole et au nucléaire sera organisée

La France deviendra la première puissance de l’agriculture durable

Des filières d’excellence dans les éco-industries seront créées

3. L’éducation, encore l’éducation, toujours l’éducation

Il faut donner à notre jeunesse les outils pour construire l'avenir. Un pays qui maltraite sa jeunesse est un pays qui meurt

L’éducation, la formation, l’enseignement supérieur, l’innovation : le levier majeur d’une véritable sortie de crise

Le soutien scolaire gratuit et personnalisé, donné par les étudiants, sera généralisé

La lutte contre toutes les violences scolaires sera enfin effective

L’année de formation des enseignants sera rétablie

La présence d’un 2ème adulte dans les classes sera garantie chaque fois que nécessaire

4. Faire des banlieues une partie de la solution

Les banlieues sont une part de la République que nous devons retrouver. Elles sont jeunes, pleines d’idées et d’initiatives

Des internats scolaires de proximité seront créés ainsi que des sections sport-étude, culture-étude au collège

Les micro-crédits et les bourses Désirs d’entreprendre pour la création ou la reprise d’activité seront développés

Des chantiers de jeunes dans la réhabilitation des quartiers seront organisés

5. Des solutions efficaces pour la sécurité

Il faut mettre un coup d’arrêt à la montée de la violence et prendre ces problèmes à bras le corps

L’encadrement militaire éducatif des jeunes délinquants, alternative à la prison, sera réalisé immédiatement

La police judiciaire de quartier sera créée

Plusieurs milliers de policiers seront redéployés sur les territoires qui en ont le plus besoin

Une cellule de veille éducative sera créée et un tutorat senior mis en oeuvre pour suivre certains jeunes

Les prisons seront repensées pour ne plus en faire les “écoles de la récidive”

6. Une action européenne offensive

L’Europe doit être une alternative qui défend un autre rapport à l’argent et un autre modèle social

La finance sera au service de l’économie et de l’emploi, non l’inverse

La France mettra sur la table de l’Europe les règles de moralisation du système financier

Une Agence publique et indépendante de notation sera créée

Le système bancaire sera réformé pour interdire la spéculation sur la dette des États

La liste des banques et organismes qui ont spéculé sur la dette des États sera rendue publique

Les banques seront mis au service de la relance économique européenne (croissance verte notamment)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.