Sortir de L'impasse de la lutte du peuple ivoirien en ce mois d'avril 2021

Si les valeurs d'union, la cohérence, le désintéressement reprennent la tête du combat des Ivoiriens contre les colons noirs venus du Faso, le peuple vaincra et le régime d'Alassane Dramane Ouattara - avec son trio de bermudards diaboliques - mordra la poussière pour toujours.

L'impasse de la lutte du peuple ivoirien en ce mois d'avril 2021

les-grands-ivoiriens

Je vous avais prévenus qu'Alassane Ouattara chercherait par tous les moyens à empêcher le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire. Désormais, Alassane Ouattara s'est inventé un prétexte : le coup d'Etat imputé à Stéphane Kipré, le gendre de Laurent Gbagbo, a pour but de bloquer le fils de Mama à l'étranger.

J'avais appelé l'opposition ivoirienne, notamment le FPI, GPS et le PDCI-RDA à signer une nouvelle plateforme de combat du peuple ivoirien contre la dictature d'Alassane Ouattara. Pour l'instant, j'observe que cet appel n'a pas été entendu, car certains leaders de l'opposition persistent à croire qu'ils pourront vaincre le régime Ouattara dans une stratégie isolée, et/ou en comptant sur l'impact de leur charisme personnel sur les masses populaires.

Je répète que le peuple ivoirien, trahi par une partie du leadership de l'opposition à l'issue du combat que devait diriger le CNT, n'a plus confiance en une direction de l'opposition qui louvoie sur le combat collectif à mener. Ce peuple ne se sacrifiera pas, avec un leadership d'opposition désuni et incohérent.

Mais si les valeurs d'union, la cohérence, le désintéressement reprennent la tête du combat des Ivoiriens contre les colons noirs venus du Faso, le peuple vaincra et le régime d'Alassane Dramane Ouattara - avec son trio de bermudards diaboliques - mordra la poussière pour toujours.

Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun

Rouen, France, le 27 avril 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.