Fred Oberson
Cultive les oliviers et l'écriture...
Abonné·e de Mediapart

542 Billets

6 Éditions

Billet de blog 1 déc. 2022

Fred Oberson
Cultive les oliviers et l'écriture...
Abonné·e de Mediapart

Y en a rien à foot !

Fred Oberson
Cultive les oliviers et l'écriture...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Y en a rien à foot !

Ce n’est peut-être pas le moment d’en parler puisqu’il fait la une de milliers de médias durant la Coupe du Monde qui reproduisent les mêmes informations de jour en jour et la messe de 20h sur TF1.

Et puis zut, dans une semaine cette foire obscène disparaîtra sans connaître l’origine de ce jeu que l’on peut même pratiquer en miniature chez soi ou dans les arrières salles de bistrots.

Les Chinois ont été les premiers à taper dans un ballon en équipe au 3e siècle avant Jésus-Christ, puis au cours des années selon les pays, les citoyens et les nobles ont joué de mille façons avec leurs pieds, voire leurs mains et un ballon.

La pratique actuelle sous le nom de football a été organisée en Angleterre au 19e siècle. Paradoxe :_le choix controversé… de la FIFA d’attribuer la Coupe au Qatar, ancien protectorat britannique, qui a été le premier sanctionné par son éviction après deux matchs perdus.

Il y a foot et football ! Celui des petites équipes associatives ou locales dont les jeunes, les étudiants et les habitants s’en donnent à coeur joie bénévolement. Nul doute que la pratique de ce sport fait du bien à leur esprit et à leur corps. Cependant, méfions-nous de celles qui grandissent trop vite, recourent à la finance et ambitionnent de devenir des championnes en National 1-2 ou 3.

Au fil des années le football a perdu son âme en devenant des entreprises capitalistes où les investisseurs financiers et la corruption n’ont plus de limite. En 1950, le salaire annuel d’un joueur en Ligue 1 était de l’ordre de 30 à 40.000 dollars selon ses aptitudes.

Aujourd’hui, véritable scandale, il atteint le montant faramineux de $ 100 à 150 millions de revenus par an ! Et ne parlons pas du transfert d’un joueur-vedette au PSG de l’ordre de $ 200 millions!

Que dire de la folie des supporters qui n’ont sans doute jamais tapé du pied dans un ballon ?

(Footez-moi tout ça dehors)

FO.28.11.22

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte