36 - MON HEBDO

Un peu prétentieux d’avoir intitule mon billet « l’Hebdo des journalistes » même si je puise mon inspiration dans les articles des rédacteurs de Mediapart. Alors ce sera, en toute modestie: "Mon Hebdo", avec le lien de la première page du jour dit pour faciliter la recherche.

Lundi 5 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/050916

J’en avais pas fini avec Agnès, alias Mère Teresa devenue sainte Thérèse de Calcutta par l’opération de l’esprit saint : François de Rome. L’auteur d’un bestseller sur la religieuse, Aroup Chatterjee, explique à Médiapart qu’il s’agit d’une imposture orchestrée par le Vatican, une pure construction intellectuelle et journalistique d’une petite sœur de la charité dont les médias en on fait une vedette parcourant le monde en jet privé pour rencontrer des dictateurs de tout poil et remplir sa cagnotte de 100 millions de dollars par an. Athée – vous de le devenir !

Dans le genre des pleureuses qui s’apitoient  sur leur sort, NKM emporte la médaille d’or, à défaut des suffrages nécessaires pour accéder dans le sein des sein de la primaire. La belle égérie - c’est vrai -  a couru la banlieue et les plages de l’Atlantique et de la Méditerranée sans succès et sans burkini, - à mot couvert, elle est contre ! Les Républicains sont des machistes et ils le prouvent une fois de plus Je la verrais bien en marche avec le bel Emmanuel, ça ferait un jolie et jeune couple.

Les rédactions sont sur les dents, deux événements majeurs sont inscrits au programme de la journée : le procès du menteur et le renvoi en correctionnel du voyou. Ça tombe par hasard le même jour et les mal pensants - de droite forcément – crient au scandale de ce coup monté par le parquet. Attention, ça glisse un parquet bien ciré ! S’il n’y avait pas eu recours sur recours, les deux procès auraient pu être programmés ensemble au Tribunal correctionnel avec comme verdict, ce terme que j’adore, la confusion des peines.

Mardi 6 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/060916

Il a mis du temps pour le dire et l’écrire ! Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, qui publie un bouquin intitulé : «  L’EURO, comment la monnaie unique menace l’avenir de l’EUROPE . Mieux vaut tard que jamais de la part de ce NOBELISE qui débarque d’une autre planète. Depuis une décennie, nombre de ses confrères ont déjà tiré la sonnette d’alarme !

Pas moins de cinq limiers de Mediapart jouent les Sherlock Holmes pour retrouver les preuves d’un éventuel financement de Michel Rocard par Cahuzac. Ce cher Rocard a bien fait de s’en aller avant que le scandale l’accompagne sur son lit de mort et que l’on mélange le sérum de vérité avec la morphine. Chou blanc sur la caisse noire avec les amis de Rocard questionnés par les chevaliers blancs de l’info ! Les copains du menteur le plus célèbre de la République sont-ils menteurs à leur tour ? et il n’y pas de raison de croire un menteur quand il dit peut-être la vérité !

A lire sans discernement la « fable de la grenouille » revue et corrigée par Patrice Arfi. « Si on plonge une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappe d’un coup ; si on la baigne dans une eau tempérée que l’on réchauffe progressivement, elle s’engourdit et finit par tolérer une température bouillante, au risque de sa propre mort. » Face à la corruption, nous serions donc tous des grenouille en devenir. C’est gentil comme diagnostique, mais les vrais corrompus en charge de la République - des dizaines, des centaines - sont des crapauds de la pire espèce qu’il faut écraser d’un coup de talon.

Mercredi 7 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/070916

Louis Chauvel décrit une société française «condamnée» La Spirale du déclassement. Essai sur la société des illusions (éditions du Seuil), la société française est en train de choisir de disparaître. Le sociologue, professeur à l’université du Luxembourg, fait d’ailleurs référence aux penseurs de l’effondrement écologique en jugeant qu’il « convient de généraliser ces idées à l’environnement social ».

Il est jeune, 49 ans, disons dans la force de l’âge, et ce sociologue commence à perdre ses illusions, si ce n’est pas déjà fait. Les illusions perdues sont inversement proportionnelles à l’époque et à l’âge que nous vivons. Les plus connues sont celles du roman de Balzac contenues dans la Comédie humaine. A priori, je ne vais pas lire cet essai car il dénonce la société française, pourquoi elle et pas la société universelle. Serions-nous un peuple à part, un peuple d’insatisfaits, de rouspéteurs, de quémandeurs ? Secouons nous les puces, bousculons les idées reçues, sortons d’une léthargie franco-française, l’occasion nous ait donné de changer la république en 2017, à condition de ne pas élire des passéistes ! Monsieur Chauvel, la France n’est pas Rome, ni Bizance, elle est enfin, après son époque coloniale, au juste milieu, à son niveau, point ! Mais en revanche, le Monde est en crise, je vous l’accorde…

Jeudi 8 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/080916

A part Mediapart, on ne sait plus quoi lire et encore moins acheter sans verser un euro dans la sébile des capitalistes. On le savait, ou presque, mais ce cher Laurent Mauduit tire la sonnette d’alarme ou plutôt les cloches à l’église de nos villages - si on croit les cons ce sera bientôt l’appel du muezzin !  Laurent publie ces jours-ci chez Don Quichotte son livre : Main basse sur l’information.  Il vient à point nommé avec un article de la rédaction informant que Macron était l’agent double de Minc dans la bataille du «Monde». Ce journal de référence par-dessus tout est mort avec la disparition de son fondateur : Hubert Beuve-Méry. Courrez donc chez votre libraire quérir le bouquin de Mauduit !

Vendredi 9 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/090916

Les femmes musulmanes terroristes ne sont munies que d’un couteau de cuisine et de la bonbonne de gaz qui sert d’ordinaire à cuire le couscous – bonne et bonbonne, ça rime. Et comme elles ne fument pas, - foi d’Allah - elles ont oubliés les allumettes dans le gourbi du 9-3 ! Qu’attendent-t-ils leurs imans pour remplacer leur ceinture de chasteté par une vraie, avec des pétards ? Ces pauvres femmes n’ont rien compris, ce sont des apprenties sorcières reconnaissables à leur burkas, - à confondre avec les gars du GIGN - du pain béni pour les sbires de Caseneuve !

Les communistes n’existent qu’une fois l’an, le weekend de la fête de l’Huma ! Hormis cette réunion mythique, c’est un vrai parcours du combattant stalinien pour les retrouver, soi chômeurs, soi en grève, - merci la CGT - soi dans les jupons de la Marine. Les faux-culs de la gauche, candidats à la présidentielle, viennent leur serrer la pogne pour grappiller quelques voix. Le renégat du Front, qui fait cavalier seul pour soigner son égo démesuré, viendra les narguer de sa superbe, sachant que les cocos ne savent plus à quel sein de la Marianne se vouer. La vraie, celle de Delacroix, dénude son sein droit et par pudeur dissimule le gauche. La Bardot n’a pas chipoté, elle nous montre les deux, avec un léger voile, signe précurseur ?

Edwy Plenel préface le livre de Jean-Michel Le Boulanger : Manifeste pour une France de la diversité, Editions Dialogues à Brest. Ce livre arrive au bon moment, courrez l’acheter à sa sortie le 15 septembre !

Samedi 10 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/100916

J’ai oublié de vous dire que notre cher Président part en campagne. Ils ont le même travers politique – l’ex et l’actuel – de ménager la surprise de dernière minute qui n’en ait pas une ! On dit qu’ils posent des jalons, des signes avant coureurs. Entre-nous, mieux vaut ne pas se dévoiler trop vite, car depuis que l’inculpé - ancien terme juridique -, le plus célèbre du pays, use de jour en jour son discours jusqu’à la corde, il va finir par s’effilocher.

 Dimanche 11 septembre

https://www.mediapart.fr/journal/une/110916

Pas grand-chose à se mettre sous la dent, dimanche de relâche à la rédaction, si ce n’est la poursuite des poursuites à l’encontre de l’avocat Arnaud Claude, homme de paille des Balkany, et qui partage son étude avec son compère Sarkozy. Les juges ne s’en laisse pas « compter » , l’étau se resserre autour de cette bande de ripoux.

Alors j’envoie mon hebdo, j’enfourche mon gros cube, direction les Saintes-Maries de la Mer, et plouf !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.