10 ans et 500 blogs !

Un par semaine, cinquante par an, et si j’ajoute les articles d’édition, j’approche les mille papelards sans papiers... et les trois mille avec les commentaires, trois lignes succinctes et critiques en évitant les trolls !

Et la lecture, bordel, j’allais oublié la lecture quotidienne des enquêtes des journalistes et du blabla du Club qui a joué un rôle non négligeable dans le succès de cette aventure hors du commun. Pas tout lu, pas tout lu, cela va de soi ! Les meilleurs, s’entend, et les moins bons, je les ai parcourus à saute-mouton, question de droit de savoir pour paraphraser notre leader !

Au total, des milliers d’heures... je n’ai pas fait le calcul mais toutes ces minutes cumulées, ce doit bien être l’équivalent d’une année bissextile et la cataracte que l’ophtalmo m’a enlevée en un clin d’œil pour que je puisse continuer à lire MDP durant les dix prochaines années !

En parcourant les titres de mes blogs à la va-vite, j’ai parfois honte d’avoir écrit des fadaises, et le déshonneur d’avoir été censuré… une fois avec sursis ! Mais je ne regrette rien de tout ce temps à ne pas faire autre chose que d’ingurgiter ma dose quotidienne de Mediapart.

Vieillissant, je prends le temps de ralentir la cadence, mes papiers se font rares, ma paresse congénitale a repris du poil de la bête.

Le Provençal d’adoption, ne sera donc pas à Paris les 16 et 17 mars pour partager la joie de cette réussite extraordinaire avec l’équipe des médiapartiens, c’est la taille ses oliviers !

 

Pour mémoire, voici mon premier billet du 18 mars 2008 :

J'ai découvert Mediapart dimanche à 13 heures, pas tout à fait par hasard... Je salue l'initiative des auteurs de ce journal numérique pas comme les autres et je m'empresse de souscrire un abonnement. Séjournant au pied des Alpilles, je vous informerai parfois de ce qui s'y passe dans mon Journal. Dans l'immédiat, je brave le mistral en procédant à la taille d'oliviers centenaires !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.