Les Négriers du Pays d’Arles

Depuis plusieurs années de gros exploitants agricoles du Pays d’Arles « importent » des saisonniers en provenance de l’Espagne via une frauduleuse agence intérim, « Terra Fecundis », domiciliée à Murcie, mais agissant essentiellement dans les Bouches-du-Rhône. Elle est convoquée en justice pour une dette de 112 millions due à la Sécurité sociale, ce qui ne l’empêche pas de pratiquer l’esclavage - 70 heures par semaine - pour une main d’œuvre sous-payée. La plupart de ces hommes et femmes corvéables à merci sont originaires d’Afrique ou d’Amérique du Sud.

Scandale à cause du coronavirus !

Il y a une semaine, le préfet alerte les maires des communes concernées. Un millier de saisonniers ont débarqué, sans contrôle ni tests, de village en village, entassés piteusement comme du bétail dans des baraquements de fortune où les sanitaires sont quasi inexistants. Plusieurs arrivants sont déclarés positifs et le dépistage se met en marche tout azimut. C’est la gabegie totale entre l’État, l’ARS, les marins pompiers, les maires et les exploitants. A ce jour, le nombre de cas positifs s’élève à 157 et devrait s’allonger de jour en jour. C’est la course aux locaux pour les mettre en isolement et en quarantaine, d’autant qu’ils sont bringuebalés en camionnette d’un champ à un autre. L’hôpital d’Arles reprend du service et soigne les premiers malades. Les syndicats se font timides… car ils craignent que les plaignants soient renvoyés derechef en Espagne. La peur s’est emparée des villageois, voire des consommateurs qui courent le risque d’être contaminés à leur tour.

Sans doute pour éviter la panique, on cherche à minimiser, à cacher ce scandale des damnés de la terre. Seul un journal local s’en est fait l’écho et France 3 Provence a diffusé un reportage de 1,42 mn à Noves le 4 juin et 1,54 mn à Miramas le 15 juin. L’auteur de cet article n’a, d’ailleurs, pu franchir le portail sécurisé de l’une ou l’autre de ces fermes incriminées qui exploitent ces forçats de la cueillette à huit clos ! 

17 juin 2020 : A cette date, 251 cas sont avérés sur 4492 dépistages effectués ! A suivre...

21 juin 2020 : C'est le flou total... vendredi 19, La Provence faisait sa une en précisant que 354 cas positifs - le plus gros cluster de France - étaient recensés dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et Gard ! Samedi, comme par hasard, le taux diminue à 300 cas environ... Aujourd'hui, motus et bouche cousue, sans doute pour ne pas détourner les gentils touristes de séjourner dans l'arrière pays !

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.