Que devient le Royaume-Uni?

Le Brexit est potentiellement à la base, d'un côté, d'un démantèlement du Royaume-Uni et, d'un autre, d'une refonte nécessaire de ce qu'est l'Europe. Il y a une crainte sérieuse d'un retour des Troubles en Irlande du Nord, en espérant cependant une réunification de l'Irlande sans trop de heurts, alors que l'Écosse sortira probablement en douceur du Royaume-Uni pour retrouver l'Europe.

Que devient le Royaume-Uni? Je pense que les Anglais vont se retrouver très vite isolés. Le drame évidemment serait que Donald Trump s'impose aux Etats-Unis car cela donnerait un levier pour les Anglais. Quant aux Britanniques c'est tout autre chose. A part les Gallois, tous veulent rester dans l'Union Européenne, que ce soient les Ecossais ou les Irlandais du Nord. D'ailleurs si se profile une indépendance de l'Ecosse pour rejoindre le Royaume-Uni, démarche qui se passera pacifiquement, je reste plus inquiet pour l'Irlande du Nord. Belfast notamment est complètement coupée entre des quartiers Ouest et Sud qui ont voté très largement pour rester (plus de 70% par endroit) et des quartiers traditionnellement protestants ayant voté pour le Brexit mais pas avec une marge si importante. Au total, l'Irlande du Nord est pour rester sauf pour une petite frange faisant face à la Grande Bretagne. Sinn Feinn a déjà appelé à un nouveau referendum pour l'union avec la République avec de forte chance de gagner. Mais ce ne sera pas aussi simple qu'en Ecosse. On peut redouter un retour des Troubles.

Bref, la perspective est celle que n'a pas pris l'Europe au début, malgré une forte tentation, c'est à dire une Europe des régions. Le vote prochain en Espagne risque aussi de conduire à un paradoxe car Podemos a de grandes chances de l'emporter en s'alliant aux indépendantistes catalans: une séparation de la Catalogne du reste de l'Espagne est à envisager fortement.

Je pense qu'il faut repenser complètement l'Europe sur des bases peut-être plus comparables à ce que fut l'Empire Austro-Hongrois au début du 20ème siècle. Ma grand-mère qui a été fonctionnaire au Marché Commun est née dans ce grand pays et y est toujours restée attachée, elle est née en Ukraine techniquement mais s'est toujours sentie Autrichienne puis Européenne, elle n'a jamais voulu mettre les pieds en Israel bien qu'elle soit juive car elle était profondément anti-sioniste.

Pour revenir sur le Royaume-Uni, je crois que la question du Commonwealth est aussi en jeu, je ne suis pas certain que les Ecossais aient envie d'en faire partie. Donc si Clinton l'emporte, l'Angleterre et le Pays de Galles vont se retrouvaient extrêmement affaiblis...

Quant à Mélenchon, là il a perdu mon vote c'est sûr. Bien que je me sente politiquement assez éloigné de Juppé c'est un des seuls a avoir eu des propos intelligents (et proche de ceux de Hollande, alors que Valls semble perdu.. quel gâchis cet homme!) en mettant en avant une restructuration nécessaire de l'Europe et un certain désarroi quant au futur. Point de vue similaire que dévellope clairement, et que je partage, le communiqué d'EELV.

Je ne sais pas si le démantèlement du Royaume-Uni est une bonne chose, mais il est clair que, d'une part, je me réjouirais de voir l'Ecosse revenir dans l'Europe et, d'autre part, l'Irlande être enfin unie. Ce qui peut aussi inquiéter c'est la position de Londres qui pourrait finir comme une espèce de principauté indépendante, ce qui ne serait pas forcément une mauvaise chose et, d'une certaine manière, déjà un fait accompli. Je ne sais pas ce que tout cela va donner aussi pour Bristol, Bath ou Cardiff qui ont fortement voté pour l'Europe alors que leur entourage immédiat, y compris la Cornouaille et le Pays de Galles, s'est prononcé pour le Brexit.

Allons-nous retourner à une Europe de la Renaissance avec plein de petits états-régions? Pourquoi pas? Il faudrait peut-être cela pour casser le danger nationaliste. Les régions auront plus à coeur de communiquer entre elles peut-être.

 

Ref. Ne pas oublié d'où vient Boris Johnson (version Coluche de droite!): le voici dans un passage absolument hilarant de Have I got news for you, où, dans le fond et, peut-être à son insu, il se paye la tête de Thérésa May (c'est sympa, mais pas que...) https://www.youtube.com/watch?v=asas49ZLa98&feature=share

. 2 juillet 2016 : http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/brexit-eu-referendum-protest-march-30000-anti-saturday-2-july-anger-banners-leave-vote-central-a7115646.html


. http://www.bbc.com/news/politics/eu_referendum/results

. http://eelv.fr/2016/06/24/eelv-regrette-le-choix-du-brexit-et-en-appelle-a-un-sursaut-europeenndr/

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-vendredi-24-juin-2016_1504287.html

 

Écosse :

. Prime Minister of Scotland Nicola Sturgeon's statement : "We do not want to leave the European Union" a new referendum is on its way 

 https://twitter.com/theSNP/status/746314486970097664?lang=fr

http://www.telegraph.co.uk/women/womens-politics/11695654/Nicola-Sturgeon-vs-the-Queen-Scottish-SNP-leader-should-end-this-row.html

26 juin 2016 : Full Interview: @NicolaSturgeon describes events in Westminster as "chaos, shambolic and disgraceful" #Murnaghan https://twitter.com/SkyMurnaghan/status/747012462780637184?lang=fr

25 juin 2016 : The Scottish Parliament's 'consent is required'. https://twitter.com/PeteWishart/status/746741523522400256

26 juin 2016 : Alyn Smith SNP MEP Green/ALE  http://m.heraldscotland.com/opinion/14580561.Why_Brussels_finally_gets_the_point_of_Scottish_independence/

02 décembre 2016 : Nicola Sturgeon devant l'assemblée des European Greens réitère sa volonté de faire un deuxième referendum sur l'indépendance de l'Écosse du Royaume-Uni
https://www.facebook.com/EuropeanGreens/videos/1381370628542688/

 

Irlande du Nord:

Enda Kenny, chef du gouvernement irlandais, a jugé que si les Nord-irlandais voulaient rester dans l'UE, ils pourraient rejoindre l'Irlande comme l'est-RDA a rejoint la RFA et l'UE. Une stratégie délicate.
http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/brexit-le-premier-ministre-irlandais-evoque-un-referendum-de-reunification-de-l-ile-587454.html

 . Gerry Adams and Martin McGuiness for a border poll and for a all Ireland referendum, in view to remain in EU and to review the International Good Friday Agreement. Many Unionists also voted to remain in EU. Martin McGuiness: "Unacceptable to be drag out of the European Union against our will".

https://www.periscope.tv/GerryAdamsSF/1OyJAlOeRpOGb

25 juin 2016 : Taoiseach Enda Kenny said there was no evidence of a shift in the Northern Ireland electorate for a border poll on a united Ireland.

“That [provision for a border poll] is contained in the Good Friday Agreement, provided that the secretary of state of the day considers that there would be a serious movement of a majority of people to want to have a situation where they would join the Republic,” he said.

http://www.irishexaminer.com/ireland/brexit-norths-constitutional-status-secure-says-dup-leader-arlene-foster-406884.html


. 24 juin 2016 : Whether Leave voters intended it or not, they have made a united Ireland more likely than it has ever been.
https://inews.co.uk/opinion/comment/brexit-mean-uk-ireland-relations/

. 10 juin 2016 : 
"Si le Brexit se réalise et que la frontière revient, on va se retrouver avec des troupes britanniques dans nos rues. Les gens ne réalisent pas à quel point le Brexit menace le processus de paix. Et donc, il y a un risque qu'un autre conflit armé commence."

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2016/06/10/009-brexit-irlande-du-nord-hostilites-catholiques-protestants-sylvain-desjardins.shtml

10 juin 2016 : http://www.belfasttelegraph.co.uk/news/northern-ireland/communities-in-fear-as-uvf-invites-catholics-and-ethnic-minorities-to-fly-its-flag-34787617.html

. 25 mai 2016 : http://www.irishnews.com/news/2016/05/25/news/paramilitary-flags-erected-across-north-despite-loyalist-protocol-531376/

. 29 octobre 2016 : Northern Ireland is the only part of the United Kingdom with a land border with the European Union and First Minister Arlene Foster has repeatedly said she wants to avoid a "hard border" with border posts and customs checks with the Republic of Ireland. Asked by Reuters if Northern Ireland might have a special status in relation to either the customs union or the EU's single market Foster said "those are all matters, of course, for negotiation." "Because of our history and our geography that things will be slightly different here in Northern Ireland," said Foster, speaking on the sidelines of her party's annual conference. "We have to recognize that we are the only part of the kingdom with a land border with the European Union so all of those issues have to be sorted through in the negotiation." http://www.reuters.com/article/us-britain-eu-nireland-idUSKCN12T0JI

. 9 et 11 janvier 2017 : Martin McGuinness a démissioné en tant que vice-Premier ministre nord-irlandais . Cette démission a été mentionnée lors de la première session des questions au Premier Ministre, Westminster. Theresa May n'a pas caché un certain embarras car le processus démocratique qui doit se mettre en place pour le Brexit est entâché par l'absence d'un vice-Premier ministre nord-irlandais. Si aucun compromis n'est trouvé rapidement des élections devraient avoir lieu, or ceci risque de retarder le processus concernant le Brexit, mais aussi risque de replonger l'Irlande du Nord dans des heures sombres. En effet, Martin McGuiness a évoqué l'arrogance du DUP depuis le vote favorable au Brexit. Le DUP sur ce point ne représente pas la majorité en Irlande du Nord. Par contre, la demande de Martin McGuinness davoir un référendum pour un rattachement à l'Irlande ne représente pas non plus la majorité. Il y a donc un statu quo, mais le danger serait un repli sur soi des communautés. La détermination de Martin McGuinness peut laisser supposer le pire, c'et-à-dire une réactivation du réseau para-militaire en incluant IRA. Il est clir que la moindre provocation de l'UVF ou de l'UFF, branche para-militaire du DUP, serait catastrophique.

- 9 janvier 2017: http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/martin-mcguinness-resigns-arlene-foster-cash-for-ash-renewable-heat-initiative-a7517556.html


- First PMQs of the year (11 janvier 2017): Question de Angus Robertson Westminster SNP Leader and Depute Leader of the Scottish National Party
. https://twitter.com/daily_politics/status/819158084668923904 
https://www.facebook.com/Channel4NewsDemocracy/videos/vb.986903328054277/1176359012442040/?type=2&theater&notif_t=live_video&notif_id=1484062228755834 

Débat à Sciences Po avec Dany Cohn-Bendit et Emmanuel Macron, 25 juin 2016: 

https://www.youtube.com/watch?v=8ENpM6fHnw8

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.