Suicidez-vous !

Le fameux " Suicidez-vous ! " qui fait scandale n'est pas une marque de haine.

Le “suicidez-vous ! ” n’est pas, contrairement à ce que l’on pense, une infamie, mais un appel à la prise de conscience individuelle des forces de l’ordre, et une allusion compréhensive à la dépression qui affecte précisément les êtres qui en participent.

Les policiers dépriment parce qu’ils ont le sentiment d’illégitimité dans leur action, à la fois parce qu’on leur demande d’exercer une sévérité sadique sur les braves gens, mais aussi parce qu’ils voient que le système est infiniment plus indulgent avec les “racailles d’en bas”, que les “racailles d’en haut” reconnaissent comme leurs frères. Entre un trafiquant de cocaïne et un spéculateur, la sympathie est réciproque : ils vivent dans le même monde.

Le “suicidez-vous !” est un appel à la prise de conscience des policiers. Il n’est pas un appel au meurtre, mais à la rédemption, il signifie : “désobéissez aux instructions scélérates, suicidez en vous celui qui obéit aux ordres, et rejoignez l’insurrection. Retrouvez votre dignité d’homme libre”.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.