Le Festival de Paris

Écouter quelques uns des meilleurs artistes classiques d'aujourd'hui dans des espaces atypiques, telle est l'une des ambitions de cette manifestation musicale qui ouvrira ses portes le 9 juin.

Mozart Arias - Regula Mühlemann Soprano & CHAARTS © CHAARTS made in Aargau
La tour Eiffel n'a pas froid aux yeux, Michèle Reiser non plus.

Cinéaste, écrivain, cette femme éclectique a fondé le Festival de Paris, qui se déroulera du 9 au 29 juin. " Nous voulons rendre hommage au patrimoine de la ville-monde, une des capitales de la culture, à la puissance architecturale éclatante, explique-t-elle. Célébrer la musique en des lieux chargés d'histoire, c'est une façon ludique et cependant profonde, inspirée je l'espère, de faire revivre notre passé, d'attirer le public en des lieux qui, malgré tout ce que l'on peut croire, n'ouvrent pas tooujours leurs portes à la musique savante".

Intelligent, le programme associe les symboles, tour Eiffel et Sainte Chapelle, à des espaces moins courus, le musée de la vie romantique, la mairie du quatrième, qui servit de modèle à toutes les mairies d'arrondissements de la ville.

"A chaque fois, nous avons désiré rester fidèle à l'esprit de décalage, précise Michèle Reiser. Ainsi David Fray jouera Chopin là où ne l'attendrait pas, quand Les cris de Paris se produiront dans l'enceinte du Petit Palais.Je ne peux pas proposer n'importe quoi n'importe où, mais je suis aussi guidée par mes passions".

Regula Mühlemann et Patrica Petitbon, David Fray, les Cris de Paris, faites vos jeux, tout va mieux !

 

 

 

Pour en savoir plus:

www.lefestival.paris

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.