Un week-end avec François Dumont (I)

LISZT - Les jeux d'eaux à la Villa d'Este - François Dumont, piano © francoisdumontpiano
François Dumont compte parmi les pianistes les plus chouettes que l'on connaisse aujourd'hui. L'expression peut surprendre et, pourtant, c'est elle qui nous vient quand on pense à lui, parce qu'il est à la fois sérieux, joyeux, sympathique, en un mot généreux. François Dumont joue pour la vérité-et non avec elle. C'est un globe-trotter, comme la plupart de ses confrères, mais il est capable de réfléchir à ce qu'il veut donner au public. Installé dans une brasserie bruyante, parcourue de cafés crèmes et d'éclats de rire, il nous a présenté le programme qu'il donnera le vendredi 12 octobre à la salle Gaveau.

"Ce récital est basé sur l'idée de la peinture en musique, dit-il.En commençant par les Estampes de Debussy, deux extraits des Années de pèlerinage de Liszt, en particulier les Jeux d'eau de la Villa d'Este que je considère comme l'une de ses œuvres les plus impressionnistes; en seconde partie, le public entendra Une larme, courte pièce de Moussorgski, suivie par les fameux Tableaux d'une exposition".

MUSSORGSKY - The great gate of Kiev (from Pictures of an exhibition) - Francois Dumont, piano. © francoisdumontpiano

L'exactitude nous impose de dire que le pianiste amorcera son voyage par un Prélude et fugue en la mineur de Bach, une transcription réalisée par Liszt. Mais le concertiste veut concentrer son inspiration sur les images, les représentations."La richesse de la partition de Moussorgski ne doit pas masquer son caractère hétéroclite, ce qui rend son interprétation difficile, observe le pianiste. Le thème de la promenade, qui réunit les tableaux, chaque fois modifié d'une façon parfois somptueuse comme on l'entend au final, avec La Grande porte de Kiev, nous permet de trouver la cohésion de l'œuvre. Mais la recherche de l'unité ne doit pas nous conduire à bâtir je ne sais quelle architecture théorique, parce qu'alors nous serions artificiels, nous manquerions de sincérité. Nous devons donc lui donner un effet dans le temps". L'art est difficile. A suivre...

A noter:

François Dumont en concert le 12 octobre 2018 à 20h30, salle Gaveau 45 rue de la Boétie 75008 Paris. Téléphone: 01 49 53 05 07; adresse Internet:  wwwsallegaveau.com

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.