Matinée Martinu

Bohuslav Martinů - Variations on a Slovak Folksong for Cello & Piano © pelodelperro
 Compositeur adulé dans notre pays durant deux ou trois ans, à la fin des années quatre-vingts, Bohuslav Martinů fut presque négligé par la suite. Un certain nombre de mélomanes imaginaient qu'ils seraient un nouveau Mahler, un de ces génies oubliés que l'on aime par la suite à porter au pinacle.

On se rend compte aujourd'hui que ce musicien subtile vaut mieux que ces excès. Fils d'un sonneur de cloches de Bohême, Bohuslav Martinů (1890-1959) a d'abord appris la musique par lui-même. Étudiant son art auprès de Roussel puis d'Honneger, il a trouvé refuge aux États-Unis, dont il obtint la nationalité. L'après- guerre l'encourage à revenir en France où sa notoriété demeure modeste. Il a composé nombre d’œuvres symphoniques, mais aussi des pièces de chambre. Ces Variations pour violoncelle et piano en révèlent tout à la fois l'influence du folklore et la subtilité classique. Un plaisir? On l'espère...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.