Jean-Baptiste Fonlupt

Fantaisie, Op. 17 dédiée à Franz Liszt: III. Langsam getragen. Durchweg leise zu halten © Various Artists - Topic
Voici l'un de ces artistes qui vous bouleversent quand vous les écoutez, parce que l'intériorité chez eux n'est pas une pose mais un rapport au monde. Cette interprétation de Robert Schumann, à bien des égards, accompagnera votre journée d'une façon magnifique. Parce que le compositeur a dédié son œuvre à Liszt, le pianiste a choisi de la coupler avec la célèbre Sonate de celui-ci, dédiée à Schumann. Une judicieuse inspiration dont on vous recommande mille fois de vous procurer le résultat.

Le détail qui tue comme on dit, ce disque est le fruit d'une captation de récital. On vous le précise pour vous faire comprendre à quelle engeance appartient Fonlupt: pas à celle des obsédés du magnétophone, qui vous enregistrent trente-six prises de trois mesures, mais à celle des solistes qui se lancent à l'aventure, en public et sans filet, qui s'en reviennent vainqueurs et marquent les esprits. Ne manquez pas ce disque.

Belle journée à tous !

A écouter:

"Schumann et Liszt, Fantaisie et sonate" par Jean-Baptiste Fonlupt, label Klarthe.   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.