C'est Noël ? Abbado ! (I)

Un coffret célèbre le chef d'orchestre en publiant ses enregistrements d'opéras.

Rossini: L'Italiana In Algeri - Overture (Abbado) (HD) © Afonso Cavaco
Dans une ville dont Stendhal a décrit mieux que personne le courage de jadis- "Au moyen-âge, les Lombards républicains avaient fait preuve d’une bravoure égale à celle des Français, et ils méritèrent de voir leur ville entièrement rasée par les empereurs d’Allemagne"-, est né l'un des plus grands chefs d'orchestre de notre temps. Claudio Abbado nous a quittés voici plus de trois ans, mais son étoile brille encore.

A l'approche de Noël, le coffret des opéras que le maître enregistra depuis les années soixante-dix jusqu'à sa mort pour les labels Deutsche Grammophon et Decca brille à la façon d'une extrême tentation. Que l'on y songe: Mozart et Debussy, Wagner et Verdi...C'est une malle aux trésors capable de ramener du côté de l'enfance un Qohélet des temps modernes.

Et pour que la fête commence, il nous a semblé judicieux de commencer par une ouverture. L'Italienne à Alger, sa fantaisie de carrosses et de sensuelles agapes, est ici magnifiée. (A suivre...)

A écouter:

"Abbado, the Opera Edition", 60 CD, label Deutsche Grammophon

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.