FREDERICK CASADESUS
Abonné·e de Mediapart

3933 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 déc. 2018

FREDERICK CASADESUS
Abonné·e de Mediapart

Correspondance de Ravel (III)

FREDERICK CASADESUS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

José van Dam; "Don Quichotte à Dulcinée"; (Orchestra); Maurice Ravel © liederoperagreats

Albert Roussel et Manuel de Falla, sollicitent comme ils peuvent, au printemps de l'année 1934, des informations sur leur ami. " Sans nouvelles précises sur l'état de santé de Ravel, écrit le compositeur espagnol, je vous prie de me les donner, n'osant pas lui demander directement. Vous savez bien à quel point sont vives mon affection et mon admiration pour lui". Nous ne connaissons pas la réponse de Roland Manuel, à qui la lettre était destinée, mais nous en savons trop bien le contexte, ses suites, et nous n'avons guère le désir de nous les infliger ce soir: un choc en voiture, les pertes d'équilibre, l'opération, la mort de cet homme si attachant... Vraiment, nous n'avons pas le cœur à nous les rappeler. 

Alors, en saumon joyeux, nous remontons le cours de cette belle correspondance:

" Cher vieux,

J'ai reçu votre carte, je vous embrasse en remerciant d'avoir pensé à moi. Dites-moi ce que vous devenez, je ne puis rien écrire ( car il y a trop de choses à dire)- sinon que pour le moment nous sommes tous en bon état et demeurons tranquillement dans la villa qu'occupait Ansermet. (...)

Je vous embrasse avec tendresse et bien affectueusement

Votre vieux"

La lettre, datée du 5 novembre 1914, est d'Igor Stravinsky. Pour cette missive et des milliers d'autres, le recueil paru aux éditions Le Passeur vous enchantera toute l'année qui s'annonce.  

A lire:

"Maurice Ravel, l'intégrale, correspondance (1895-1937)" éditions Le Passeur, 1769 p. 45 €

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
Politique de l’eau : il faudra « passer par des interdictions »
La carte n’a pas bougé depuis cet été : 93 départements sont toujours en alerte sécheresse et de nombreux arrêtés empêchent les prélèvements d’eau habituels. L’agriculture pourra-t-elle continuer de consommer comme avant ? Entretien.
par Amélie Poinssot
Journal — Agriculture
Changeons cette agriculture prédatrice
L’été est terminé. Mais la sécheresse continue. Les nappes souterraines mettront des mois à retrouver leur niveau normal. Il est temps de réduire la consommation d’eau de l’agro-industrie. Parti pris en vidéo.
par Amélie Poinssot
Journal — Défense
Défense française : le débat confisqué
Le ministre des armées répète que les questions militaires sont l’affaire de tous. En France, en 2022, tout le monde n’est pourtant pas invité à en débattre.
par Justine Brabant
Journal
« Bloc syndical » policier : un mariage scellé par Alliance et béni par Darmanin
Treize syndicats de police ont annoncé leur rapprochement en vue des prochaines élections professionnelles. Mercredi, à la Bourse du travail de Paris, le ministre de l’intérieur s’est félicité de cette union née à l’initiative d’Alliance, une organisation très ancrée à droite.
par Pascale Pascariello

La sélection du Club

Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85
Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas
Billet de blog
La diffamation comme garde-fou démocratique ?
À quoi s’attaque le mouvement #MeToo par le truchement des réseaux sociaux ? À la « fama », à la réputation, à la légende dorée. Autrement dit à ce qui affecte le plus les femmes et les hommes publics : leur empreinte discursive dans l’Histoire. Ce nerf sensible peut faire crier à la diffamation, mais n’est-ce pas sain, en démocratie, de ne jamais s’en laisser conter ?
par Bertrand ROUZIES