Sibelius à Paris

Sibelius Symphony No 2 D major Paavo Järvi Orchestre Paris © Sonorum Concentus
Plongez dans l'océan des symphonies de Sibelius. A la tête de l'orchestre de Paris, Paavo Järvi fait entendre la richesse mélodique et la fantaisie d'un compositeur un peu mésestimé dans notre pays.

Sans doute le fait qu'il n'ait pas suivi les chemins d'avant-garde a-t-il joué contre lui. Vivre entre 1865 et 1957 et ne pas retenir les révolutions russe ou dodécaphoniste est un pari difficile. On peut penser que l'origine Finlandaise, exotique à l'esprit de nos concitoyens, ait joué son rôle. Mais aujourd'hui, pour le seul plaisir de l'écoute- et n'est-ce pas l'essentiel dans une vie de mélomane?- on ne saurait trop recommander le compositeur au lyrisme échevelé.

Avec ça, l'orchestre de Paris sonne à merveille, et c'est une joie de lui rendre un hommage appuyé. Voilà plusieurs raisons de tendre une oreille attentive à l'intégrale qui paraît ces jours-ci.

A écouter:

"Symphonies de 1 à 7" par l'orchestre de Paris, dir. Paavo Järvi, label RCA.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.