Le violon de Royan

Surpenante aventure que le Violon sur le sable.En un samedi parcouru de vent frais, les estivants s'étaient installés dès le matin sur la plage principale de Royan. Leur ferveur et leur joie de vivre constituaient le plus beau des spectacles. Toute l'équipe du festival offre le meilleur: attention, sourire, efficacité. Les artistes classiques de bon coeur acceptent les micros, les lumières jaunes ou roses-bonbon parce qu'ils devinent à quel point leur prestation touche un public élargi, sensible à leur présence, heureux.

Béatrice Uria-Monzon et final premier concert violon sur le sable 2015. © Olivier Benoit
Surpenante aventure que le Violon sur le sable.

En un samedi parcouru de vent frais, les estivants s'étaient installés dès le matin sur la plage principale de Royan. Leur ferveur et leur joie de vivre constituaient le plus beau des spectacles. Toute l'équipe du festival offre le meilleur: attention, sourire, efficacité. Les artistes classiques de bon coeur acceptent les micros, les lumières jaunes ou roses-bonbon parce qu'ils devinent à quel point leur prestation touche un public élargi, sensible à leur présence, heureux.

Jusqu'à vendredi , tard dans la nuit, cette manifestation joyeuse avancera. Le violoniste Nemanja Radulovic ou Patrica Petibon, Bertrand Chamayou...Nous ne pouvons citer tout le monde, la chose est impossible, mais nous aimerions souligner que des concerts intermédiaires, appelés Le Violon sur la ville vont aussi parcourir les rues de Royan.

Comme un parfum de l'enfance, une clameur en provenance du paradis.

 Pour en savoir plus: www.violonsurlesable.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.