Carnet de vol en Macronistan

Liberté À la suite de la mort de Steve Maia Caniço, dans la nuit de la fête de la musique le 21 juin, à Nantes, des appels à des marches blanches, sont lancées partout en France. Le ministère de l’intérieur, ne trouve rien de mieux à faire que de les interdire.

Carnet de Vol en Macronistan

Liberté

À la suite de la mort de Steve Maia Caniço, dans la nuit de la fête de la musique le 21 juin, à Nantes, des appels à des marches blanches, sont lancées partout en France. Le ministère de l’intérieur, ne trouve rien de mieux à faire que de les interdire.

En Macronistan, contrairement à une république, le droit de manifester, pacifiquement, et de rendre hommage est interdit. Le régime de Macronistan, accepte la démocratie et la liberté d’expression, mais seulement si le citoyen est en accord avec les idées du régime.
Drôle de pays, ce Macronistan.
Il est pourtant établi, que c’est dans ce pays qu’a été proclamé la ‘Déclaration universelle des droits de l’homme’. Mais déclaré seulement ! Cela n’oblige apparemment pas de l’appliquer.
Bon je vais aller me ravitailler, à bientôt.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.