Hausse de la taxe foncière : Dominique Nachury perd également sa délégationIl ne fait pas bon s'opposer à Danielle Chuzeville.

Car après Eric Poncet, vice-président du Conseil Général, c'est au tour de Dominique Nachury de perdre sa délégation du logement et de la rénovation urbaine. Le tort de la député UMP ? D'avoir voté contre la hausse de 16% de la taxe foncière dans le Rhône et donc de s'être opposée à sa majorité.
Dans un communiqué, Dominique Nachury s'explique : "voter une telle hausse, qui s’ajoute à celle, mécanique, des bases, est pour moi impossible : - parce qu’il faut mettre fin à la fâcheuse habitude d’adapter sans limite les recettes (donc les impôts) aux dépenses ; - parce qu’il est nécessaire de revoir notre fiscalité pour plus d’équité et plus de transparence ; - parce qu’il est urgent de réfléchir à notre conception et à l’organisation de la décentralisation."
Comme Eric Poncet, Dominique Nachury ne perd pas sa vice-présidence. Cette dernière pourrait lui être retirée lors d'un futur vote de l'assemblée.
En tout, ils sont trois élus de la majorité à s'être opposés à l'augmentation de la taxe foncière. Selon eux, le Département a mis le doigt dans un engrenage qui le poussera à poursuivre l'augmentation en 2014.
Peu de temps après son élection en remplacement de Michel Mercier, Danielle Chuzeville marque déjà son mandat d'une main de fer.

A l'attention de Mme NACHURY,

Vous ayant  à plusieurs reprises rencontré dans le cadre de ma profession,  Assistante Maternelle, j’avais apprécié vos qualités d’écoute et de conseil. Mais je dois avouer que depuis votre élection à la Députation, je suis attristée  voire désemparée devant votre silence à mes courriers.

J'avais fait une pétition concernant la fréquentation du square prévu pour les enfants en bas âge et qui dénonçait l'incivisme, l'insalubrité et la délinquance latente et j'en passe...Que ce soit le Conseil Municipal (Grand Lyon et Arrondissement), Le Conseil Général (Mr PONCET) ,je n'ai reçu aucun soutien. Du fait d'avoir dénoncé les manquement professionnels de cette instance m'en a coûté mon agrément...Si les Lyonnais veulent en finir avec cette politique guignolesque, R.V.en 2014 -2015.

A l'attention de Mr Eric PONCET,

Vous ayant rencontré le 28 Mars 2012  dans le cadre de ma profession,  Assistante Maternelle, j’avais apprécié vos qualités d’écoute  mais vous m’aviez convaincu de votre impuissance devant le pouvoir tout puissant de cette administration autocrate. Et je dois avouer que depuis ma comparution  en commission, vous m’avez  conforté dans mes intuitions. Votre soumission m’en a coûté mon agrément. Et sans vouloir être « insolente » , je dirais qu’il existe peut être une « certaine justice ». Je me réjouis pas de la peine d’autrui mais vous comprendrez ma rancœur.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.