"V pour Vendetta" : Un film et des messages... a chacun les siens, sa vision et peut-être des pallèles contemporaines à faire

Une scène culte de "V pour Vendetta" où on l'explique que la peur "échoïfiée" (néologisme) par la puissance médiatique permet de faire de nous des moutons dociles et malléables pour nous mener là ou on le veut à notre place. "Le pouvoir vous surveille nuit et jour". Délire paranoïaque ? Informons-nous plus en avant des lois LOBSI par exemple et faisons nous une idée par nous-même

http://www.dailymotion.com/video/x2ma99_v-pour-vendetta-scene-culte_news#from=embed&start=3

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/loppsi-2-les-dictateurs-en-ont-reve-sarkozy-l-a-fait_917757.html

 

La peur (peur de l'inconnu, de l'éranger) peut permettre au pire d'être le leader des moutons apeurés. La liberté est donc de ne plus avoir peur et d'agir pour la survie de ses idées, ses valeurs les plus humaines. "V pour Vendetta" nous rappelle la puissance des médias et que grâce à elle, comment un homme aussi abjecte soit-il peut se retrouver à la tête d'un état liberticide où des belles paroles et pieuses actions permettent d'enrober de sucre le diable lui-même c'est à dire le chef de cet état.

"Etes-vous une sorte de malade mental ?" - "Je suis presque certain qu'ils le prétendront" :

"Ils" représentent pour ma part le pouvoir politique et médiatique qui quand ils coopèrent la main dans la main s'entre-nourrissent avec délice, les deux s'auto-censurant de tout sens critique et d'éthique entrainant avec eux dans les égouts, tout ceux leur portant la moindre adoration consciente ou pas. Tant que les fous seront au pouvoir, les sages seront traités de fou.

ttp://www.dailymotion.com/video/x4yoyg_v-pour-vendetta-rencontre-v-et-evey_shortfilms#from=embed

 

Ici on apprend comment la manipulation politicienne peut propulser une larve ambitieuse en un loup sanguinaire au fil d'un pouvoir plus en plus puissant. Un homme n'aimant personne si ce n'est que lui-même et sa propre jouissance face aux pouvoirs qu'il acquière et l'adoration de ses moutons aveugles marchant au pas de l'oie.

ttp://www.youtube.com/watch?v=nIDqnpBqlX4&feature=player_embedded


Les mots sont un outil pouvant être une lanterne pour révéler ou un boisseau sous lequel cacher au moins une vérité. Les mots pourront soit révéler une bonne vérité quand le coeur débat avec le cerveau, soit une mauvaise vérité (une manipulation) quand la raison bâillonne le coeur...ou la concience si on préfère. Il faut prendre le temps du recul, de l'analyse personnelle, de la réflexion, du ressenti, de ce qui fait ou peut faire de nous quelqu'un de censé et bon. Combien d'irraisonnable nous demande chaque jour de faire appel à la raison CAD à leurs raisonnements sans tenir compte des nobles valeurs humaines, notre conscience ? Alors ne soyons pas des cloches en faisant écho à leurs propres raisonnements et soyons plus "rebelle" avant de se noyer dans les abysses de la masse et n'être qu'un parmi d'autre jusqu'à l'oubli.

PS : A noter dans le dernier extrait que l'on parle de société pharmaceutique et qu'à l'heure du Médiator, cela apporte une "résonance" particulière.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.