L'UMP et le FN : Dealers de la peur ?

Si on considère les phobies comme étant des drogues primordiales pour une partie de la population ayant besoin d'être maintenue dans leur paranoïa, on pourrait comparer alors le FN comme une drogue dure et l'UMP une drogue douce extraites de la peur de l'autre, celui qui n'est pas comme nous, qui nous ressemble pas entièrement. Si Sarkozy a réussi à se faire élire en 2007 en fournissant cette drogue douce à l'électorat FN, ce dernier se retrouve désormais habitué à celle-ci au point de ne plus ressentir les effets dévastateurs dans le cerveau de beaucoup de français et mêmes des élus proches de lui. Du coup, puisque le chef de l'état semble avoir décidé de "légitimer" cette drogue douce sous l'appellation "identité nationale" par exemple dans un premier temps, voilà que l'électorat FN redeal sous le manteau de la drogue dure qu'est leur parti d'origine en espérant de prendre plus leur pied et voir espérer toucher le nirvana en 2012.
Alors comment stopper cette prolifération de drogue ?. Par la culture, la rééducation, l'appel à l'intelligence, l'unité et à la paix, à la réduction de l'insécurité sociale dans notre pays symbolisée par les décisions et/ou non décisions du gouvernement actuel. On ne combat pas les phobies en flirtant avec les idées attisant ou maintenant ses braises en vie. On remarquera d'ailleurs que depuis 2007, aucune campagne publicitaire gouvernementale n'a été faite contre le racisme, la xénophobie et l'homophobie. Pire encore, un ministre de l'intérieur désire faire une loi spéciale pour les condamnés d'origine étrangère en proposant de les expulser "chez eux". Il part de son interprétation des chiffres donnés par l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) et d'une logique personnelle : S'il y a une hausse en % des étrangers commettant un délit alors on doit créer une loi plus répressive spécialement pour eux. Mais pourquoi être un étranger rend un même crime comme par "un français pur souche" plus horrible ? Un genre de "préférence nationale" ? Et si on prend cette logique à la lettre et qu'une statistique révèle que 70% des condamnés français pour un crime ont les cheveux bruns, va-t-il proposer une loi leur imposant de se teindre les cheveux en blond par exemple ? Il ne pourra pas les expulser de toute façon ou alors sur la lune, pour servir d'exemple. Bref, on voit bien que derrière l'alibi de son interprétation des statistiques, se cache la vraie cible qui est autre la justice : "L'étranger". Et comme on peut pas dire "les romains", "les arabes", "les musulmans" etc... "les étrangers" reste un terme à la fois plus générique et plus ténébreux comme se doit être tout danger quand on veut terroriser le peuple
http://www.marianne2.fr/Delinquance-etrangere-le-hochet-de-Gueant_a215546.html
Sommes-nous devenu dépendant de la peur ? Aurions-nous désormais besoin que les médias nous donnent notre dose quotidienne ? A qui profite profite le crime ?
Finalement, quand on pense que la droite ne veut pas légaliser la drogue douce sous prétexte (juste ou à tort, j'en sais rien) qu'elle inflige de graves dégâts sur le cerveau, je crains que l'UMP ne perd complètement la tête s'il ne décide pas au plus vite d'une "cure" républicaine collective anti-phobique puisque ca semble s'être transformé en une pandémie galopante.
Ce que font l'UMP et le FN, c'est donner à manger aux bas instincts. Pendant que les "bons français" font la chasse aux "mauvais français", des connaissances dans l'ombre du pouvoir en place qui sont responsables des vrais soucis des français... sont tranquilles. Car résoudre les problèmes équivaudraient à en poser à ceux qui ont vraiment le pouvoir dans ce moment : Les patrons du cac40.


Exemple :


http://www.lanouvellegazette.be/magazines/buzz/2011-03-17/quand-josiane-plataret-candidate-ump-fait-des-blagues-douteuses-sur-les-arabes-sur-facebook-857891.shtml

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.