NOS VALEURS DE CIVILISATION? Une fumisterie US

Adresse aux curés du Nouvel Ordre Mondial Après le 11 septembre…..Les psaumes de tous ces "curetons" du Nouvel Ordre Mondial, qui sanctifient la curée barbare des "Cow-boys" charognards en Afghanistan ,( curée offerte au peuple d'Amérique pour apaiser sa douleur et sa soif de vengeance) sous le prétexte d’un Droit de légitime Défense qui autorise les U.S.A. de faire payer au centuple le crime de lèse majesté, commis par quelques "justiciers" kamikazes, qui se sont permis d’écraser le gros orteil des U SA (les tours jumelles de la finance à New York) en écrasant sous des tapis de bombes un pays, un peuple dont le seul crime serait de protéger des suspects complices des attentats aux Etats – Unis, nous font « chier » !A tous ces faux prophètes qui nous prédisent des temps nouveaux où la terre sera, (grâce aux actions purificatrices de l'U.S. A. Force et de ses vassaux serviles), libérée du "Terrorisme International" qui menace maintenant nos vies paisibles en profitant nos grands espaces de liberté que nous lui avons généreusement accordés quand les terroristes étaient en Afghanistan ces "Combattants pour la Liberté" qui avaient en charge la lutte contre le "Grand Satan" communiste ! Nous osons dire que tout ce torrent d'invectives pour condamner les auteurs de « l'Horreur du Siècle », alors qu’il ne s’agit que d’un incident mineur, comparé à Hiroshima et Nagasaki, (crime de guerre perpétré justement par les USA), nous donnent de l'intelligence humaine occidentale qui tient le haut du pavé une bien désolante et triste image.Ils nous font pitié, tous ces dirigeants occidentaux qui se pressent aux portes du Palais du Grand Vizir US, imbécile notoire, pour faire acte d'allégeance et soutenir ses actes aussi imbéciles que criminels et lancer leurs diatribes contre ces anciens élèves et protégés des U.S.A qui nous renvoient en miroir les crimes contre l'humanité de l'Occident chrétien en utilisant nos discours sur la "Sauvegarde des Valeurs" et nos méthodes: " destruction de sites bien ciblés" , sans tenir compte des dommages collatéraux.Mais voilà, ils prétendent se battre pour une cause qui n'est pas la nôtre, qui s'oppose même à la nôtre , mais qui est du même accabit: le Triomphe de l'Islam et la Libération des peuples d'Orient du joug de l'Impérialisme US.Ils nous font bien rire, tous ces dirigeants en complet veston gris ou noir qui se croisent au nom de la Défenses de nos Valeurs avec l'espoir toujours aussi imbécile que les peuples d'Orient vont se mettre à genoux, comme aux temps des "canonnières" , collaboreront avec leurs "bienfaiteurs" qui les arrosent de bombes et de rations alimentaires, abandonneront leurs "mauvais génies " qui les poussent à la révolte au nom de l'Islam mais aussi au nom d'une fierté retrouvée au nom d'un défi lancé à leurs "protecteurs" occidentaux qui prétendent savoir mieux qu'eux mêmes ce qui est juste et bon.Toutes les guerres coloniales, lamentablement perdues, engagées depuis plus cinquante ans sur ces mêmes prémisses ne leur donc rien appris!Face à ce zèle ravageur des Américains égratignés dans leur chair et profondément blessés dans leur orgueil , les foules imbéciles se taisent et opinent de la tête parce qu'on leur a dit et répété , parce qu'on leur a montré images à l'appui que s'attaquer au fondement de notre société de Liberté que représente le World Trade Center de New York et ses quelques milliers d'employés honnêtes de toutes nationalités et de toutes conditions sociales est une vrai déclaration de guerre de l'Empire du Mal contre l'Empire du Bien dont cette "noble institution " est un éminent et bien concret symbole. De ce fait ce crime contre l'humanité est un crime qui dépasse en horreur tous ceux qu'on a pu connaître à ce jour aux Etats-Unis. Cette situation exige donc une solidarité sans failles avec les Américains, une réprobation sans limites et un châtiment exemplaire des terroristes et de leurs complices, une lutte sans merci pour éradiquer ce cancer qu'est le terrorisme qui nous menace parce qu'il en veut à nos vies paisibles, à nos libertés dans nos démocraties trois fois saintes parce que: "Foyer de la Liberté" pour tous ceux qui sont du bon côté de la rive, "Lieu de Refuge" pour tous ceux qui font partie des élites intellectuelles , "Havre de Paix" pour la libre entreprise…..RemarquesAprès nous avoir annoncé, dans les premières heures que des dizaines de milliers de civiles pouvaient se trouver sous les décombres du World Trade Center, le nombre des victimes a été revu à la baisse pour se stabiliser sur le chiffre symbolique de 6000. Aux dernières informations elles ne seraient, fort heureusement, que 3800!!Face à ce défi du Terrorisme, il nous est dit qu'il n'est que juste et bon que non seulement nos libertés soient mise au rancart, mais que ceux qui ne partagent pas l'Indignation unanime soient réduits au silence, ou alors quand ils s'expriment il importe qu'ils soient fustigés.Ils nous font sourire, toutes ces bonnes âmes qui dénoncent le "fanatisme" des foules pakistanaises ou autres foules musulmane alors qu'elles sentent peser sur eux, bien concrètement, tout le poids de la haine et du mépris de l'Occident parce que l'un des leurs s'est permis de chatouiller le "Gros Orteil" des U.S.A. Ils ne voient pas, aveuglés qu'ils sont par leur suffisance, leur propre fanatisme, le fanatisme de nos "élites" serviles en costume cravate, le fanatisme mortifère de tous ces "techniciens" de la guerre qui sèment la mort et la désolation, et plus particulièrement celui des "héroïques" Rangers prêts au sacrifice de leurs vie au nom de leur IdéalLe fanatisme de toutes nos majorités "silencieuses" qui éructent de temps à autre leur haine, qui estiment qu'il est juste et bon que Kaboul, la capitale maudite, soit détruite , que les Afghans liés aux talibans (par choix mais aussi par la force d'un régime dictatorial) soient punis pour avoir osé lancer se défi insensé et cruel au Grand Maître du Monde à qui tout est permis, (plus particulièrement depuis dix ans, des centaines de milliers de personnes ont passé de vie à trépas et des dizaines de millions de mètres cube de ruines se sont accumulés sous les bombes US) parce qu'il est l'Ange du Dieu vivant qui fait régner l'ordre au nom du Bien , au nom de nos Valeurs qui est chargé surtout de l'Avènement du Royaume de la Libre Entreprise et du Triomphe de la Bourse de nos valeurs occidentales.Non « Messieurs », les foules en haillons n'ont nul besoin d'être exaltés par les mollahs, il est un temps où elles arrivent à comprendre qu'elles n'ont plus grand chose à perdre et elles espèrent, sans doute, peut - être elles se trompent, préparer un avenir meilleur en obligeant les Forces alliées à se retirer de leur sol et à engager un dialogue équitable, utile à la Paix !Peut-être ces foules en révolte font-elles fausse route et tomberont de Charybde en Scylla, mais rien n'autorise l'Occident chrétien à jouer les "maîtres d'école" et encore moins à dévouer par anathème les "infidèles"PS Ce texte écrit il y a quelques années restent d’une brûlante actualité, les USA n’ont fait que développer la psychose paranoïaque de plus en plus grave du côté des U.S.A qui se lancent dans la guere contre le terrorisme d'une façon insensé, ce qui est somme toute logique, dans la mesure ils sont les auteurs des crimes contre l'humanité qui sont bien à l'origine des révoltes, et surtout des attentats "terroristes" Il serait temps de réagir, de soutenir toutes les RESISTANCES à l’IMPERIALISME USd'arrêter de jouer les "curés" compréhensifs face à l'immensité des crimes US!Obama me débecte. Quand je m'avisais à le comparer à Kennedy, on me contredisait, il se trouve que ce "jeune homme" est un minable valet du capitalisme, et le Prix Nobel de la paix, lui va comme un gant, pour peu qu'on connaisse l'histoire de ce "prix" attribué aux bons et loyaux serviteurs de nos "démocraties" chrétiennes, avec quelques exceptions près, comme Sartre qui d'ailleurs a décliné cet honneur, alors que Camus s'en est fait les choux gras; avec son "Homme révolté" et la "Peste" tous les ingrédients y étaient!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.