ISRAËL "Contes" et mécomptes

Contes et mécomptes LesContes et mécomptes Les contes et légendes véhiculés par la Sainte Bible et transmis pieusement aux Juifs nous les connaissons pour les avoir fréquentés pendant un certain temps. Sur ce site nous nous sommes efforcés d'en donner un aperçu non exhaustif · A moins de sacraliser tous ces épisodes rocambolesques de quelques tribus de nomades juives qui se sont sédentarisés et ont occupé pendant un certain temps (un temps relativement court et interrompu par des exodes) la Palestine·

A moins de croire que Dieu a un droit quelconque sur la Terre et que les hommes n'en sont que les "gérants - locataires", comme cela est écrit dans la Bible et que les Juifs, ("peuple élu de Yahvé "), ont eu la Terre Sainte en héritage jusqu'à la fin des temps

AUCUN JUIF, EN TANT QUE TEL NE PEUT AVOIR UN DROIT QUELCONQUE SUR LA TERRE DE PALESTINE AU POINT DE SE SENTIR AUTORISE A CHASSER CEUX QUI S'Y SONT INSTALLES AU COURS DE L'HISTOIRE et qui sont les Palestiniens dont une grande partie vit dans des camps de réfugiés au Liban, en Syrie et en Jordanie comme en Cisjordanie , alors qu'ils sont encore en possession de leurs droits de propriétés dûment avérés.!Rien ne peut justifier la colonisation juive de la Palestine. Plus précisément la création de l'Etat d'Israël, bien qu'elle fût votée par la majorité de l'Assemblée de l'ONU est, stricto sensu, un déni des règles élémentaires du Droit International en vigueur, et est en porte à faux de la Charte des droits de l'homme des Nations Unies! On ne peut donc que saluer le courage des Palestiniens qui ont reconnu dès I988 à Israël le droit à l'existence dans les frontières reconnues par la Communauté Internationale! De ce fait toutes les vaticinations des sionistes qui justifient, au nom de la Sécurité d'Israël, la poursuite de la colonisation de la Palestine ne sont qu'un prétexte fallacieux. Aujourd’hui, bon nombre de Juifs qui se croient les "propriétaires légitimes de la Terre Sainte", sont persuadés que les Palestiniens seraient bien inspirés de planter leur "tente" définitivement au Liban, en Syrie et surtout en Jordanie. La quasi totalité des Israéliens, (même ceux du "Mouvement de la Paix Maintenant") estiment que le retour des réfugiés palestiniens est "impossible" et que si Israël leur cède quelques arpents de terre , démantèle quelques unes des colonies, leur fournit du travail, accepte l'existence d'un "Etat Palestinien" autonome (un Etat sans armée, sans aucune possibilité d’indépendance , un Etat vassal d’Israël) les Palestiniens ne peuvent que s'estimer "heureux" face à tant de "bonté"!!!!Sans doute , ces Palestiniens qui revendiquent leur droit au retour sur une terre dont ils ont été chassés par la soldatesque israélienne, ces Palestiniens qui veulent mettre en place un vrai Etat Palestinien sur 22% de la Palestine!!! ne sortent pas, comme certains Juifs le prétendent, de la cuisse de Jupiter, ne sont pas les descendants "d'ancêtres illustres", ils ne font pas partie du "Peuple élu" à qui Yahwé a donné la Terre Sainte en en héritage !!! A la rigueur on peut admettre que certains d'entre eux sont des descendants des philistins, mais comme il n'existe aucune trace de cette "parenté", la doxa sioniste, en conclut que leurs revendications sont nulles et non avenues si on contemple toutes les traces de la présence juive qui sont mises à jour par les fouilles archéologiques effrénées!Il faut souligner ici que le premier travail des colons juifs a toujours consisté, consiste encore aujourd'hui, à effacer au canon et au bulldozer toutes les traces de la présence palestinienne, et pendant des années la propagande sioniste nous a gavé avec son slogan: "Une terre sans peuple pour un peuple sans terre" qui a fait long feu pour ceux qui se donnent la peine de réfléchir, de lire la vraie histoire de la Palestine qui n'a que peu de rapports avec les manuels de la propagande sioniste qui fleurit toujours, sans se renouveler!Que les Palestiniens ne puissent :· plastronner en exhibant des chefs d'armée aussi célèbre que Josué chargé par Dieu de "dévouer par anathème" les Moabites, les Hittites et autres peuplades s'opposant au dessein du Dieu d'Israël, · se prévaloir de guides spirituels aussi éminents que les prophètes: Isaïe, Jérémie, Ezéchiel et Daniel, · affirmer qu’ils ont été nourris par le lait et le miel du « Livre de la Sagesse », enfin qu'ils les descendants d'Isaac , fils d'Abraham et de Sara , à qui Dieu a promis "une postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable qui est sur le bord de la mer" devant qui toutes les nations se prosterneron· revendiquer d’avoir reçu en héritage les « Tables de la Loi » remises à Moïse par Dieu sur la montagne du Sinaï et qui font, sans doute, partie du patrimoine culturel et religieux des Juifs croyants ou même non croyants…CELA NE FAIT AUCUN DOUTE .RemarquesCertes, les Juifs , qui se réclament d'être les "descendants d'Isaac", reconnaissent aux Arabes une paternité avec Abraham puisqu'ils seraient les descendants d'Ismaël, l'esclave égyptienne Agar que Abraham aurait engrossé parce qu'il désespérait, malgré la promesse faite par Yahwé, d'avoir un enfant de son épouse légitime! Sara après la naissance d'Isaac ordonna à son époux de chasser Agar et son fils Ismaël à qui Dieu, (dans sa générosité et pour consoler Abraham qui aurait voulu garder ses deux fils autour de lui), promit à lui aussi d'être le père d'une grande nation! (évidemment pas aussi grande et puissante que Israël)De tous ces contes et légendes, de tous ces mythes fondateurs qui se trimballent encore dans certaines têtes pensantes, il n'y aurait pas de quoi en faire une montagne, si ceux là restaient bien à leur place en tant que croyances qui n'interfèrent pas dans les comportements au détriment des autres, et surtout n'autorisaient pas de facto tout Juif à revendiquer un droit quelconque sur la Palestine! Par exemple, "Que demain à Jérusalem!", invoqué par les Juifs comme une constante obsession talmudique, liturgique, soit devenu, au début du XXème , un prétexte à la colonisation de la Palestine, est humainement, pour ceux qui ne partagent pas leur "foi", et surtout pour ceux qui en ont été, sont encore aujourd’hui les victimes INNACCEPTABLE


Autres remarques

Il faut d'ailleurs souligner que cette "invocation" avait pris une dimension mystique, (un retour à une spiritualité plus conformes aux Commandements, à la Volonté de Dieu) après avoir été la prière des Juifs déportés à Babylone qui imploraient leur Dieu, qui les avait puni pour leurs dérives en les livrant à Nabuchodonosor, de les faire revenir à Jérusalem. On peut ajouter que les religions, plus particulièrement nos trois religions monothéistes, donnent à leurs "prières", une dimension "spirituelle" quand elles sont exclues du pouvoir et affirment la liberté des "autres", qui ne font pas partie de leur "Chapelle", mais font passer leur Message , imposent même leurs règles, leurs lois, dès qu'elles ont une once de pouvoir dans la société civile.Aujourd'hui, il est assez croustillant de constater que le judaïsme et le christianisme se présentent comme les parangons de nos libertés individuelles et de toute spiritualité soucieuse du bonheur de l'homme. Il est non moins étonnant, que certains , en toute bonne foi, ne voyant pas tous les ravages qu'ont fait ces religions(et que font encore aujourd'hui ) au nom de la Défense de nos Valeurs de Civilisation , désignent l'Islam comme le terreau du fanatisme, de l'esprit de sacrifice etc….
Il est bien clair que l'entreprise sioniste est à tous égards une entreprise de colonisation qui comme toutes les entreprises de colonisation s'articulent avec des mythes et messages bibliques qui ont été utilisés en abondance dans les temps modernes par la chrétienté pour mettre en place des Empires coloniauxIl faut bien reconnaître qu'à côté des grands « Empires chrétiens », Israël fait petite colonie juive encerclée par les pays arabes. Mais pour les sionistes Israël ;"Lumière de l'Occident dans les Ténèbres de l'Orient" est une chance pour ses voisins arabes. Selon nos exégètes , les Palestiniens ont bien tort de leur chatouiller la plante des pieds, de ne pas reconnaître le droit de tout Juif sur la Terre de Palestine, « Droit biblique » qui ne pèse pas bien lourd face à leurs titres de propriété qui ne sont que de misérables bouts de papiers face au "Droit au Retour" inscrit dans la Constitution de l'Etat hébreu , droit hautement justifié par la Sainte Bible puisque selon ce "Livre Saint", qui fait un tabac par les temps qui courent la terre appartient à Dieu, l'homme n'en est que le "gérant" etc….. Par conséquent pour les Juifs sionistes, ces "Grands humanistes" devant l'Eternel, il serait juste et bon que les Palestiniens quittent , comme Dieu l'avait ordonné jadis aux peuplades non juives la Terre Sainte ou se contentent de jouer les "porteurs d'eau et les coupeurs de bois" du peuple élu!

Non, Non et Non le droit sur une terre est un droit bien concret, qui s'inscrit dans une histoire bien concrète, celle d'un peuple qui depuis cinquante ans est chassé, traqué par vague successives plus ou moins grande par la soldatesque israélienne.Le "coup" des Palestiniens qui ne seraient pas vraiment un peuple, puisqu'ils ne peuvent pas se prévaloir d'une présence ancestrale dépassant quelques générations, dont les souches de descendance sont bien incertaines, dont les traces historiques de leur passage seraient insignifiantes…. on nous l'avait fait déjà en son temps avec les Algériens .

Non les Palestiniens, pas plus que les Algériens hier, ne sont pas instrumentalisés par des "terroristes" venus d'ailleurs, au point de ne pas voir où est leur propre intérêt et de faire preuve d'une immense ingratitudes face à tous les bienfaits qu'ont apportés et que pourront apporter les Juifs venus sur leurs terres, les Palestiniens ont acquis cette certitude que tout dialogue avec Israël est vain tant qu'il n'existe pas un rapport de force en leur faveur!Que ce peuple ne puisse revendiquer des contes et légendes dont les Juifs peuvent se vanter, ne change rien à sa détermination, et il se pourrait que le sort qui attend les colons juifs soit identique à celui des "pieds noirs", à moins que Sharon et sa clique ait carte blanche pour "dévouer par anathème" les Palestiniens des "territoires occupés" et faire régner pour un certain temps la paix des cimetières. au nom d'une JUSTICE SANS LIMITES DONT L’OCCIDENT SE GAVE AVEC UNE GLOUTONNERIE ABJECTE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.