Le Blanc est raciste

Mais on n’a pas le droit de le dire. Le Blanc est raciste de naissance, parce qu’il est Blanc et qu’on lui a dit, depuis la nuit des temps, qu’il est le meilleur, le plus civilisé, le plus tout.

Mais on n’a pas le droit de le dire. Le Blanc est raciste de naissance, parce qu’il est Blanc et qu’on lui a dit, depuis la nuit des temps, qu’il est le meilleur, le plus civilisé, le plus tout. Le Blanc ou la Blanche doit apprendre à ne pas être raciste, à ne pas se sentir supérieur aux autres. Pour certains, ça va très vite. Il suffit que le Blanc ouvre les yeux et le cœur, qu’il te regarde vivre, qu’il regarde vivre tous ceux qui ne sont pas Blancs comme lui, pour comprendre que c’est faux, que les Blancs ne sont pas mieux que les autres, qu’ils sont pareils. Il n’y a que l’emballage qui change, la carcasse, l’aspect extérieur. A l’intérieur, les hommes sont faits pareils. Il y a des cons partout et des gens géniaux partout. Des gentils, des méchants. Et même certains jour ils sont cons et méchants et d’autres jours, pas cons et pas méchants. Je sais, ça se discute… Et ce n ‘est pas le sujet… Ce qui est sûr, c’est qu’il y a surtout, partout, simplement des gens, des hommes et des femmes et des enfants. Chez les Blancs comme chez les autres.

Si tu dis au Blanc raciste qu’il est raciste, il se sentira agressé et il le deviendra encore plus et s’il est raciste ce sera de ta faute. Tout est toujours de ta faute, ça tu l’as compris depuis longtemps.  Toi tu es français, comme lui. Quand il te dit : « rentre chez toi », ou « tu es en France ici »  ou encore « tu dois t’intégrer » tu auras beau lui expliquer que toi tu es né ici, tu es français depuis toujours, il te dira qu’avec la tête que tu as, tu dois faire un effort pour passer inaperçu au lieu de te faire remarquer en t’habillant n’importe comment, hein. Lui est français, français de souche. Ceux qui sont comme toi, sont forcément arrivés après et ne peuvent pas être français comme lui.

Quand un Blanc raciste te dit de t’intégrer, il veut dire que tu dois devenir … Blanc.

Toi tu sais que ce n’est pas possible, lui aussi le sait. Alors tu comprends, avec raison, que le Blanc raciste ne veut tout simplement pas de toi dans ce qu’il considère comme son pays. Alors tu décides de vivre comme tu as envie, parce qu’à l’école française on t’a appris que tu es libre et que tu as les mêmes droits que tous les autres. Et au passage tu peux lui rappeler que le premier article de la Constitution française dit ceci :

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

C’est écrit en toutes lettre dans. Il n’y a rien à ajouter.

A voir ou à revoir sur ARTE « Trop noire pour être française »

A lire ou à relire "Moi, Mustapha Kessous, journaliste au "Monde" et victime du racisme"

Lire aussi : « Pour beaucoup, l'islamophobie est devenu un racisme acceptable » Extrait : « Aujourd’hui, même si vous êtes une jeune fille française, élevée en France et dans certains lieux, certains métiers vont vous être interdits. C’est une forme d’altérisation religieuse, où l’on va considérer que les discours ou les comportements d’un individu sont déterminés par son appartenance religieuse. Ce sont aussi des discours hostiles aux musulmans en tant que groupe. Avec, derrière, la question de la légitimité de leur présence sur le territoire. C’est la même question qui se posait pour les Juifs. Les discours antisémites du XIXème et XXème avaient pour enjeu la légitimité de leur présence sur le territoire. Il y a une logique analogue pour les musulmans qui sont également considérés comme étrangers."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.