L’inceste, cette barbarie

« Ces témoignages, ces paroles, ces cris, plus personne ne peut les ignorer. À vous qui vous êtes libérés d’un fardeau que vous avez trop longtemps porté, à vous qui allez le faire et parfois hésitez, je veux juste vous dire : on est là. On vous écoute. On vous croit. Et vous ne serez plus jamais seuls. » Emmanuel Macron, président de la République

Nous sommes à un moment important de la vie de notre société puisque l’inceste, cette barbarie, est à l’ordre du jour grâce à Camille Kouchner et à son livre et aux témoignages de nombreuses victimes qui osent enfin parler. Ceux qui arrivent à se moquer d’une manière ou d’une autre de cette horreur ne sont pas excusables. Ce n’est pas la première fois qu’on parle de l’inceste en France. Il y a eu un précédent, en 1986. Trois femmes courageuses sont venues témoigner à la télévision dans l'émission de débat de société "Les dossiers de l'écran". Cette émission fera grand bruit dans les médias et dans l'opinion publique tant le tabou de l'inceste demeure persistant dans la société française, est-il écrit sous la video.

1986 : Le tabou de l'inceste dans "Les dossiers de l'écran" | Archive INA © INA Société

Puis le bruit s’est arrêté et absolument rien n’a changé. Puisque l’inceste existe toujours et que ça peut même faire rire puisqu’on doit pouvoir rire de tout, comme on doit pouvoir tout dire, tout dessiner. Tout faire aussi ? C’est ça ? Ben non, il y a des choses qu’on ne fait pas, un adulte ne touche pas un enfant, ni pour le frapper ni pour le violer et non les enfants ne consentent jamais. Le consentement c’est entre adultes et même ça, certains, beaucoup trop nombreux, ne le respectent pas. Et il n’y a vraiment rien de drôle dans tout cela.

Tout est dit dans ce doc et bien dit par les victimes. Les autres eux, les sachants, bof. Heureusement qu’il y a Maître Dominique Loquet. Si elle est toujours en vie (les autres sont presque tous morts) je la remercie d’avoir un peu sauvé le service public ce soir-là.

Il faut regarder ce doc jusqu’au bout et se souvenir que le fameux docteur Gilbert Tordjman, médecin gynécologue et pédiatre français sexologue réputé invité sur le plateau, est mort avant d’avoir pu être jugé pour viol commis sur des patientes

« Nous ne laisserons aucun répit aux agresseurs, aucun » a promis Emmanuel Macron, président de la République, sur Twitter. Attendre et voir.

nounours-nb

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.