gaebus
Mon blog : Coincoin
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

1 Éditions

Billet de blog 22 nov. 2008

J'ACCUSE le PS de DENI de DEMOCRATIE

gaebus
Mon blog : Coincoin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J' ACCUSE le Parti Socialiste de déni de démocratie.

Il suffit de s'intéresser un tout petit peu aux méthodes de vote du parti telle qu'elle s'est pratiquée jusqu'à ce jour compris, non pas pour le penser, mais pour être persuadé que le vote de ce 21 novembre a été truqué.


Ce n'est pas un, ce n'est pas dix, ce ne sont pas cent, mais des milliers et des milliers de témoignages que vous pourrez lire, rien que sur Internet, de la magouille qui se pratique dans ce PS qui se dit démocratique. Imaginez le nombre si vous y ajoutez tous ceux qui n'écrivent pas sur le Net, et tous ceux qui ont témoignés autrement que sur des blogs et forums; sans compter les témoignages de journalistes, personnalités et autres quidams lors d'interview.
Tous ces témoignages plus éclairants les uns que les autres, dont le mien personnel où j'ai été interdit de vote abusivement, et don un article que j'ai intitulé INTERDIT DE VOTE à reçu des commentaires et témoignages à lire : http://www.lepost.fr/article/2008/10/25/1297649_interdit-de-vote.html

Je suis prêt à porter mon cas devant la justice et je suis persuadé que nous serons des milliers à porter plainte si nécessaire.

Je sais aussi que beaucoup se sont tus ou ont édulcoré l'affaire pour rester "politiquement correct", mais trop c'est trop et là, non seulement l'enjeu est d'une importance capitale pour l'électeur, pour le parti, pour le pays, pour la DÉMOCRATIE, mais aussi pour la conscience personnelle et collective d'une société qui irait à sa ruine si elle laissait faire l'un des pires crimes politique qui soit : le non respect du vote.

J'accuse le parti socialiste de m'avoir interdit de voter abusivement en me radiant prématurément de ses adhérents, de m'avoir menti sur la date que j'ai justifié preuve de paiement à l'appui et de ne plus avoir donner suite à mes contestations.
J'en appelle à toutes les personnes qui ont été flouées et qui ont connaissance de magouille électorale de le faire savoir et j'en appelle à tous responsables capables de regrouper les plaintes et de les mettre à la lumière de se manifester, ainsi que quiconque en cas de nécessité de plaider la cause devant tout tribunal compétent.

Avec ce que je lis ce matin, je ne peux plus rester sans réaction et sans la preuve formelle d'une épuration indispensable, ainsi que la transparence totale de ce dernier vote, je vous convie tous : vous citoyens, vous adhérent/militant, vous professionnel à une révolution constructive pour un avenir meilleur.

Plus : http://www.lepost.fr/article/2008/10/25/1297649_interdit-de-vote.html
: http://www.lepost.fr/perso/gaebus/
: gaebus@hotmail.com

Gaetano Buscemi

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra