"Si la gauche veut des idées" / La paix totale.

Numériser0001.jpgNumériser0001.jpg

Un livre écrit par Ségolène Royal et Alain Touraine.
Juillet 2008 aux Editions Grasset – 321 pages.

 

Quelques réflexions que je souhaite partager avec vous, suite à la lecture de cet excellent ouvrage.

Seule une guerre totale portera l’humain à la victoire. Elle sera indispensable afin de porter l’espoir de toute personne autonome qui ne vise qu’un but :

 

 

 

 

 

 

La paix totale. (titre du billet).

 

 

 

« Le réalisme ne s’oppose pas à la « radicalité vraie » celle qui s’attaque à la racine des problèmes pour les régler concrètement ».
Cette phrase écrite par Ségolène Royal n’est pas reprise dans son dernier livre duquel je n’extrere
rai aucun passage. Au lecteur de s’en approprier le contenu.

 

 

A la lecture, ce livre m’a renforcé dans le désir de me battre pour exprimer mes idées et exposer mes alternatives et solutions du vivre ensemble contemporain.

 

Qui mieux qu’un sociologue, Alain Touraine, expert mondialement connu peut apporter une analyse sur la société ?
Qui mieux qu’un(e) politique, Ségolène Royal, des plus compétent(e)s peut avancer des solutions à la gestion d’un état ?

 

Avec cet ouvrage original : élaboré par synthèses individuelles des discussions communes, les auteurs ont réussi le pari de démontrer (ce que d’aucuns critiquerons comme un fait commun) qu’il faut impérativement : « Mieux comprendre pour mieux agir »
Agir pour la France. Agir pour éviter que la société n’explose.

 

L’individu est le centre et le contour de sa communauté : ni français, ni italien, ni américain, … Je suis un être humain de sexe féminin ou masculin. Comme telle, ma vie et surtout ma survie, je la dois à la terre des hommes. Terre sur laquelle j’effectue un passage et hommes auxquels je demande de m’épargner un maximum de souffrances inhérentes à toute vie organique imparfaite.
Pour ce faire, cette terre des hommes (pays) doit gérer au mieux ses ressources, y compris dans ses capacités et qualités humaines.
Ecologie, formation, institutions, communautés, … ne peuvent échapper aux propos et expertises livrés par ce livre. Ni nivellement par le bas, ni maillon faible ne sont garants d’une société équilibrée, d’où une profusion d’idées bien pesées et bien pensées ayant la volonté de mettre d’aplomb la société d’aujourd’hui, y précise t-on même de balancier dans une société toujours en mouvement.
Seule une expertise réussie sur la société ainsi qu’une vision claire et compétente sur la voie à suivre assurera l’adhésion d’un peuple toujours à la recherche d’un monde meilleur.

 

 

La lutte pour l’amélioration de la condition de vie est commune à toute autre personne. Nous voilà contraints de concilier nos vies à l’intérêt commun qui sera le seul porteur d’une paix durable que je nous souhaite à tous.

"Si la gauche veut des idées"

-----------------------------------------
Ni journaliste, ni critique littéraire, ni expert reconnu : sauf en ce qui me concerne comme tout citoyen moyen, je remercie MédiaPart d’avoir créé ce support émancipateur.

Addendum.
Avant de clore je ne peux taire les étranges coïncidences qui m’ont transcendé à écrire un article pour la première fois à un âge où les contraintes se tassent.
Ce livre «Si la gauche veut des idées » coécrit par Ségolène Royal a été passé sous silence par la quasi-totalité des médias : sa diffusion a été faite au compte goutte. Malgré une précommande, j’ai dû l’attendre près de trois semaines après sa sortie ; du jamais vu au dire aussi, grâce à internet, de plusieurs participants à divers forums.
Mes suspicions ne me rendent pas inquiet, bien au contraire, car maintenant et après mon agréable lecture, tout comme le film « Bien Venue chez les Schtis » le bouche à oreille fera de ce livre exceptionnel un très grand best seller dont je conseille vivement la lecture.

« Si la gauche veut des idées » au prix maximum de 20€ aux éditions Grasset.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.