Gaelle Fredouille
Une Réunionnaise Autodidacte... Bénévole à plein temps !
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Lien 20 août 2021

Davy Sicard - Au Nom De Mes Pères

Aurais-tu Liberté oublié notre histoire? Aurais-tu Liberté donc perdu nos mémoires? Pourrais-tu Liberté, me regarder dans les yeux et me dire qu’il me faut t’oublier?

Gaelle Fredouille
Une Réunionnaise Autodidacte... Bénévole à plein temps !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://youtu.be/2nf5PZ4-7xI

Au nom de mes pères

Que serais-tu Liberté
Si comme tant d’autres mes pères
N’avaient osé faire couler
Jusqu’à leur sang pour toi naguère
Et même donné leur vie
Leur âme pour que tu sois
Aujourd’hui tout ce que tu es

Ne serais-tu Liberté
Pas juste en train de me dire
Que toutes ces choses du passé
N’ont plus aucun avenir
Qu’il ne sert plus à présent
A rien de vouloir se battre
Encore au nom de tout ce que tu es

Aurais-tu Liberté
Oublié notre histoire
Aurais-tu Liberté
Donc perdu nos mémoires
Pourrais-tu Liberté
Me regarder dans les yeux
Et me dire qu’il me faut t’oublier

Je te connais Liberté peut-être mieux que toi-même
Tu fais mine d’oublier tout sang bleu blanc comme neige
Mais je sais que résonnent encore tout au fond de toi
Les pas de tous ces braves qui pour toi sonnèrent le glas
Armés de leurs sagaï galets pioches fusils
Aujourd’hui c’est avec la plume que je porte leurs cris
Liberté ils t’appellent écoute ça vient du cœur
Ils sont fiers comme je suis de porter tes couleurs
Tu sais pertinemment comme moi qu’il reste bien des batailles
A livrer mais peut-être ne te sens-tu plus de taille aïe
Regarde bien dans les recoins de notre histoire
Il y a encore des passages qui demeurent dans le noir 

C’est une Honte                                                              
Ceux qui y vivent méritent mieux
En les mettant au grand jour tu leur permettrais de vivre heureux
Et si nous rappelions ensemble Égalité Fraternité
Je sais qu’elles te suivront car fidèles et dévouées
C’est vrai qu’elles ont toujours eu ce fichu caractère
Mais elles ne seraient de trop non non non bien au contraire
« Allons enfants des colonies, son jour de gloire est arrivé »
Réveillons-nous unissons-nous afin d’éviter le pire
Un véritable tsunami qui nous jetterait dans un bien vague souvenir
Je t’ai vu Liberté marchant la tête haute
Alors relève-la avant qu’elle ne tombe sous le poids des fautes
Il est temps de redonner un vrai sens à nos valeurs
A bas toutes les rancoeurs c’est une question d’honneur
Au nom de mes pères de leurs fils et des saints d’esprit
Je t’en prie une dernière fois dis

Aurais-tu Liberté
Oublié notre histoire
Aurais-tu Liberté
Donc perdu nos mémoires
Pourrais-tu Liberté
Me regarder dans les yeux
Et me dire qu’il me faut t’oublier

Je te le demande
Entends-tu ma voix
Fais-moi entendre la tienne
Chantons ensemble toi et moi
Nos voix n’en seront que plus belles
Et comme mes pères je te suivrai
Marcherai à tes côtés
Te prêterai ma voix
Entends-tu cette prière

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Lidl : les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
Conditions de travail : la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Politique
Zemmour : quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Politique
En marge du meeting de Zemmour, des habitants de Seine-Saint-Denis fustigent « sa politique remplie de haine »
Éric Zemmour a tenu le premier meeting de sa campagne présidentielle dans un département qui représente tout ce qu’il déteste. Cibles quotidiennes des injures du candidat d’extrême droite, des citoyens de Villepinte et des alentours témoignent.
par Hannah Saab (Bondy Blog)

La sélection du Club

Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte