Edward Bernays, père de la propagande moderne (Brut)

Les oeufs brouillés au bacon, les femmes qui fument ou l'entrée des États-Unis dans la première guerre mondiale, c'est en partie grâce à lui. Lui, c'est le père de la propagande moderne, Edward Bernays.

https://youtu.be/ytvb-8nENHQ

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.