Gaspard Dhellemmes
Journaliste à Mediapart

5 Billets

4 Éditions

Billet de blog 28 oct. 2010

Leçon de provoc’ de Jean-Marie le Pen devant des étudiants en journalisme

Le président du Front National était jeudi l'invité controversé des étudiants du Centre de formation des journalistes à Paris. Le leader frontiste a multiplié les sorties tapageuses sur l'immigration et réaffirmé son soutien à sa fille Marine pour sa succession à la tête du parti.

Gaspard Dhellemmes
Journaliste à Mediapart

Le président du Front National était jeudi l'invité controversé des étudiants du Centre de formation des journalistes à Paris. Le leader frontiste a multiplié les sorties tapageuses sur l'immigration et réaffirmé son soutien à sa fille Marine pour sa succession à la tête du parti.

Le directeur du CFJ, Christophe Deloire, présente M. Le Pen aux étudiants © Benoît Toussaint

A quelques mois de la retraite et de ses 83 ans, Jean-Marie le Pen est toujours décidé à faire parler de lui. D'abord affable, puis rapidement plus emporté, le patron du FN a répondu aux questions des étudiants du CFJ. Il était le premier invité d'une série de rencontres organisées entre les futurs journalistes et des hommes politiques.

Cette visite de Jean-Marie le Pen a suscité la colère du SNJ-CGT. Dans un communiqué titré « le racisme ne passera pas au centre de formation des journalistes », le syndicat a condamné l'invitation, en appelant à l'esprit du fondateur du CFJ Philippe Viannay, ancien résistant. Christophe Deloire a expliqué sur le site du CFJ que l'école de la rue du Louvre avait l'habitude d'inviter des hommes politiques de tout de bord, prévenant: « ceux qui choisissent le réel l'écornent de tous les côtés ». Une manifestation de protestation rassemblant une quinzaine de personnes a eu lieu devant les locaux de l'école.

Parfois chauffé à blanc par l'auditoire, Le Pen a enchaîné phrases chocs, chiffres fantaisistes et raccourcis caricaturaux sortis d'un chapeau usé jusqu'à la corde. Du le Pen, en somme. « Allez aux Champs-Elysées, les musulmans vous feront baisser les yeux » a prévenu le leader frontiste, évoquant également « 400 000 nouveaux immigrés (en France) par an » ou encore «des familles subsahariennes avec 7-8 enfants multipliés par 3 4 à cause de la polygamie». A propos de la place accordée dans la société française aux immigrés, pour lesquels il a avancé le nombre précis de « 11,2 millions » - « j'attends d'être contredit sur ces chiffres » -, Jean-Marie le Pen a affirmé sans sourciller qu' « aucun n'avait de problème de logement ». « 5% des immigrés viennent en tant que travailleurs, 95% comme demandeurs sociaux », a t-il encore lâché, certifiant même que « 80% de la population pénitentiaire sont d'origine étrangère ».

Côté programme, le leader du FN a assuré vouloir mettre en œuvre une « politique de dissuasion » pour que les migrants ne viennent pas en France. « Si j'étais au pouvoir, je dirais au « monde en voie de migration » (sic) : vous êtes les bienvenus, mais uniquement comme touristes. Sinon, vous n'aurez droit à rien ! » a t-il asséné.

Revenant sur sa succession à la tête du Front National, qui doit se jouer en janvier prochain, il a réaffirmé son soutien à sa fille, « un choix objectif, sans considération de sa filiation », a t-il assuré : « je suis très nettement en faveur de Marine.Gollnisch est champion olympique de natation mais il faut au FN un pilote de formule 1 ». Autre argument, moins sportif : « Marine a de la volonté, du dynamisme et un passé militant » alors que « Gollnish est un universitaire qui a l'habitude d'être applaudi quand il arrive dans des amphis. »

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema