gaspardgantzer
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

2 Éditions

Billet de blog 17 avr. 2011

J'ai déjà manqué un dimanche! (2)

gaspardgantzer
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comme je le craignais, pour cause de vacances dans les Alpes, je n'ai pas pu écrire de billets dimanche dernier et, se faisant, je n'ai pas respecté mon engagement de publier un billet tous les dimanches jusqu'au premier tour de l'élection présidentielle. Après avoir pris le temps de me couvrir la tête de cendre, je vais néanmoins reprendre le fil de cette chronique, le coeur léger car je sais maintenant que son rythme de publication ne pourra être que chaotique.

Il s'est passé beaucoup de choses en deux semaines et les médias ont bien relayé tous les épisodes de ce beau feuilleton qui, espérons-le, ne nous lassera pas trop vite.

* L'inflation des candidats. Cela continue d'être la bousculade, à gauche comme à droite.

Quelque part entre la droite et le centre-droit, Jean-Louis Borloo a fait un grand pas vers une candidature en 2012, en annonçant sur France 2 qu'il quittait l'UMP et en tenant un discours déterminé et indépendant vis-à-vis d'un président et d'un gouvernement qu'il a pourtant servi depuis 2007, sans broncher. Dominique de Villepin a présenté le programme de son mouvement politique, République solidaire, pour 2012.

A gauche, le PCF a fait le deuil de son ambition présidentielle et, par la voix de Pierre Laurent, son secrétaire national, a annoncé qu'il était prêt à soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon, dans le cadre du Front de gauche. Rien ne semble plus s'opposer à cette candidature, même si la négociation sur la répartition des investitures pour les élections législatives s'annoncent difficiles, comme toujours.

Les écologistes n'échappent pas non plus à la bataille des égos médiatiques. Nicolas Hulot a ainsi annoncé qu'il serait candidat à la primaire qui permettra de désigner le candidat d'Europe écologie - Les Verts. Opposé notamment à Eva Joly, il a de fortes chances de l'emporter, même si je suis curieux de voir comment le canal historique du mouvement écologistes se comportera pendant la campagne.

* Le PS présente son projet. Contre toute attente, le projet du PS a été plutôt bien accueilli par les médias. La droite a bien entendu tiré à boulets rouges sur quelques mesures comme les emplois d'avenir et quelques voix de gauche se sont fait entendre, de façon assez nuancée finalement, pour qu'il que le compte n'y était pas parfaitement. Martine Aubry a réussi à passer avec succès cette étape du parcours, les autres leaders du PS ayant décidé de ne pas l'attaquer, préférant certainement attendre la campagne des primaires pour faire entendre leur différence et enrichir ce projet. Une fois désigné, le candidat du PS devra élaborer un programme, plus opérationnel que ce projet, mais nous n'en sommes pas encore là.

* François Hollande effectue une belle remontée dans les sondages. Il parvient à faire entendre sa petite musique et sa déclaration de candidature a été réussie. Pour l'instant, il est le chouchou des médias, qui n'ont pas grand chose à se mettre sous la dent, mais il est probable qu'une candidature de DSK l'éclipsera.

* Pendant son temps, Nicolas Sarkozy continue de battre tous les records d'impopularité. Selon un sondage Ifop publié aujourd'hui dans le JDD, seuls 28% des Français sont aujourd'hui satisfaits de son action. Plus la présidentielle se rapproche, plus il baisse, battant, mois après mois, les recors de mécontentements des présidents de la République depuis 1958. Alors que les thèmes du pouvoir d'achat et de l'emploi s'apprêtent à devenir les thèmes centraux de la prochaine élection présidentielle, les Français ne semblent plus vouloir lui pardonner de ne pas avoir tenu ses engagements en la matière. La suppression du bouclier fiscal, intervenu trop tardivement, ne suffira probablement pas à changer son image de Président des riches, d'autant plus que cette suppression s'est accompagnée d'un important allégement de l'ISF.

A suivre...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Sarkozy-Kadhafi : des mises en examen dans l'opération Hannibal
Une partie de l’équipe impliquée dans la fausse rétractation de Ziad Takieddine a été mise en examen en juin pour « corruption d’agent public étranger », pour avoir tenté de faire libérer le fils de Mouammar Kadhafi, Hannibal, incarcéré au Liban. Noël Dubus, qui pilotait l’opération, a été écroué vendredi.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Santé
Au ministère de la santé, un urgentiste qui rêvait de politique
La nomination de François Braun au chevet d’un système de santé aux multiples défaillances est plus qu’un symbole. Ce médecin de terrain, formé dans les déserts médicaux, est aguerri aux crises sanitaires. Mais il laisse, à Metz, un service d’urgences en grandes difficultés.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre
Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo