gaspardgantzer
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

2 Éditions

Billet de blog 23 avr. 2011

Cette fois, ce sera le samedi! (3)

gaspardgantzer
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

N'étant pas certain de pouvoir avoir accès à mon clavier demain, j'ai décidé d'écrire ce petit billet hebdomadaire avec une petite journée d'avance, histoire de continuer à ne pas respecter la règle fixée au début du mois d'avril, à l'occasion de l'écriture de mon premier billet sur l'élection présidentielle de 2012.

Période de vacances oblige, il ne s'est pas passé beaucoup de choses cette semaine sur le front. Les nombreux scénaristes du feuilleton de l'élection présidentielle semblent avoir décidé de prendre quelques jours de vacances, avant de se lancer dans le sprint final avant l'été.

Le Président de la République a cependant essayé d'alimenter un peu le débat, en continuant à chercher la martingale de 2007. La mise à l'agenda des thèmes de la sécurité, de l'immigration et de l'Islam ayant essentiellement contribué à renforcer Marine Le Pen et le Front national, il a ressorti de sa manche la carte de la lutte pour le pouvoir d'achat. Il faut dire que le thème est porteur. La croissance économique repart, mais les salaires stagnent et les prix de l'énergie et de l'essence ne cessent d'augmenter. Cependant, une fois de plus, il fait chou blanc, en raison de son manque d'imagination et de sa crédibilité perdue sur le sujet. Résultat, une prime de 1 000 euros, contestée par les représentants des employeurs et par ceux des salariés, qui sera versée par des entreprises traînant les pieds et qui sera financée par de nouveaux allégements de charges sociales.

Le Président de la République n'a cependant pas dit son dernier mot en matière de sécurité et d'immigration. Laissant son fidèle Claude Guéant en première ligne, il a réinventé cette semaine la police de proximité qu'il avait tant critiqué, en annonçant la création de patrouilleurs dont les missions et les moyens ne sont guère précis pour l'instant. La semaine prochaine sera certainement marqué par une nouvelle offensive sur le terrain de la lutte contre l'immigration, à l'occasion du traitement de la situation des migrants tunisiens, arrivés en Italie et tentant de rejoindre la France. Il faut craindre que la France agitera le chiffon rouge d'une remise en cause des accords de Schengen, piliers de la construction européenne, qui permettent la libre circulation des personnes au sein de l'Union européenne.

A gauche, cette semaine a notamment été marqué par la mise en scène politique de l'anniversaire du 21 avril 2002. A l'initiative de Bruno Laforestrie, fondateur de la radio Générations, des militants associatifs et politiques ont lancé un appel à une alternance politique, générationnelle et socio-culturelle http://appeldu21avril.org/ En raison de sa référence explicite au 21 avril 2002, cet appel a été interprété comme un appel au rassemblement de la gauche et des écologistes dés le premier tour de l'élection présidentielle, pour éviter que la gauche soit absente du second tour de l'élection de 2012.

Il y a peu de chances qu'Europe Ecologie Les Verts et le Front de gauche renoncent à présenter un candidat, mais rien n'interdit de l'espérer et, surtout, de souhaiter que cette élection permette enfin de faire émerger une nouvelle génération de femmes et d'hommes politiques.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ouvrez l’Élysée » : échangez avec Usul et Ostpolitik
Venez échanger avec Usul et Ostpolitik d’« Ouvrez les guillemets », qui ont chroniqué toute la campagne un lundi sur deux. Posez vos questions en direct.
par La rédaction de Mediapart
Journal — France
Sarkozy-Kadhafi : des mises en examen dans l’opération Hannibal
Une partie de l’équipe impliquée dans la fausse rétractation de Ziad Takieddine a été mise en examen en juin pour « corruption d’agent public étranger », pour avoir tenté de faire libérer le fils de Mouammar Kadhafi, Hannibal, incarcéré au Liban. Noël Dubus, qui pilotait l’opération, a été écroué vendredi.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Santé
Au ministère de la santé, un urgentiste qui rêvait de politique
La nomination de François Braun au chevet d’un système de santé aux multiples défaillances est plus qu’un symbole. Ce médecin de terrain, formé dans les déserts médicaux, est aguerri aux crises sanitaires. Mais il laisse, à Metz, un service d’urgences en grandes difficultés.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo
Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre