Huit militants d’Attac et d’EELV placés en garde à vue.

Communiqué d'Attac France du vendredi 14 septembre 2018. Suite à une action citoyenne dans le centre de Paris, huit militants d’Attac et d’EELV ont été placés en garde à vue, ce jeudi soir vers 23h et s’apprêtent à passer la nuit dans différents commissariats de Paris

Attac France demande la libération immédiate des 8 militants parisiens placés en garde à vue

Alors que les grandes banques visées (HSBC, Crédit agricole, Société générale et BNP Paribas) organisent l’évasion fiscale et financent des projets climaticides, ce sont des militants associatifs dénonçant cette situation qui sont emmenés par la police. Mais qui sont les vrais délinquants ?

Attac France demande la libération immédiate d’Amar, Marie Claude, Robert, Patrice, Philippe, Elsa, Benoit et Alexis.

Cette action était organisée dans le cadre de la mobilisation européenne #10YearsOn organisée à l’occasion des 10 ans de la chute de la banque d’affaire Lehman Brothers. D’ici au au 15 septembre 2018, des dizaines d’actions vont avoir lieu partout en Europe et dans le monde pour prendre le contrôle de la finance et affirmer que plus un seul euro ne doit servir à financer le réchauffement climatique et la destruction de la planète, ou alimenter la spéculation et l’évasion fiscale.

Pour tout comprendre sur la campagne dans laquelle s’inscrit l’action

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.