GBA92
Abonné·e de Mediapart

37 Billets

1 Éditions

Billet de blog 3 mars 2012

Ambiance de Campagne – Vivement le 20 Mars !

GBA92
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La bipolarisation forcenée de la galerie médiatique est à son comble, on a kidnappé leur campagne aux citoyens français, aucune idée pour tirer le débat vers le haut ne saurait plus émerger du flot des insultes et invectives des deux principaux bénéficiaires de ce hold-up entre eux dont tous les médias sont complices et coupables, le CSA en premier, et la commission des Sondages avec.

L’élection Présidentielle était la seule élection pour laquelle on avait jusque là un taux de participation élevé, il était de 83,77% des inscrits en 2007, alors que les élections intermédiaires n’atteignent plus ou à peine le taux de 50% de participation, voir le lien http://www.france-politique.fr/participation-abstention.htm

Selon l’INSEE 43,2 million de français sont inscrits sur les listes électorales en 2012 http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1369

Si l’on se réfère au taux de votants obtenu sur la dernière élections Présidentielles de 2007 où l’UMP et le PS avaient obtenu leur place en finale, on retiendra le chiffre au premier tour de 31,18% pour l’UMP, et de 25,84% pour le PS, voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2007

Ce qui donne respectivement, ramené au nombre d’inscrits en 2012 un équivalent votant au premier tour de 83,77% de 31,18% de 43,2 millions d’électeurs, soit pour l’UMP : 31,18% de 36,19 millions, soit 11,28 millions de voix.

En appliquant le même calcul pour le PS on arrive à un équivalent votant au premier tour de 83,77% de 25,84% de 43,2 millions d’électeurs, soit pour le PS de 9,35 millions de voix. 

En sommant les voix UMP et PS, on en arrive à conclure que l’on monopolise les grands médias à 60% sous contrainte par le CSA pour deux partis qui ont totalisé un équivalent voix de 20,63 millions ce qui revient à 47,76% des électeurs inscrits sur les listes électorales, l’écart patent voulu par le CSA est donc scientifiquement de 12,24%, soit la moitié du vote du second qualifié pour le second tour de cette élection référence, ce qui est une marge énorme et injustifiée !

De même, les Sondages ne présentant pas ces deux candidats et eux seuls au second tour sont purement et simplement interdits par la commission de contrôle des Sondages.

Il y a donc tromperie de bout en bout sur la marchandise, on voit que de grands intérêts sont en train de confisquer cette élection pour que le pays reste entre les mains des mêmes, pour que surtout rien ne puisse changer.

Or proposer de changer un système politique qui ne fonctionne plus est devenu vital pour le pays justement dans la situation d’impasse où ces deux partis l’ont amené après 30 ans d’alternances et de connivences, il nous faut résister, nous citoyens à ces forces d’immobilisme, et finir au terme de cette élection de la dernière chance d’imposer un autre modèle plus Démocratique pour le pays.

Vivement le 20 Mars, date à laquelle le lavage de cerveaux organisé cessera car nous entrerons dans la période de campagne officielle où l’égalité stricte de temps de Paroles dans les Médias après officialisation de la liste des candidats le 19 Mars 2012 est obligatoire.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les agentes du KGB étaient des Américaines comme les autres
Pendant la guerre froide, Russes et Américains arrivent à la même conclusion. Ils misent sur le sexisme de leurs adversaires. Moscou envoie aux États-Unis ses meilleures agentes, comme Elena Vavilova et Lidiya Guryeva, qui se feront passer pendant dix ans pour de banales « desperate housewives ». Premier volet de notre série sur la guerre des espionnes.
par Patricia Neves
Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet d’édition
Entretien avec Manuel Bauer, réalisateur du film documentaire « Vida férrea »
Entretien réalisé par Alice Langlois qui a mené un terrain anthropologique dans la région minière traversée par le film et le critique de cinéma Cédric Lépine, à l'occasion de la présentation du film « Vida férrea » à Visions du Réel, festival international du film documentaire de Nyon (Suisse) en 2022.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Transition écologique... et le train dans tout ça ?
La transition écologique du gouvernement en matière de transports ne prend pas le train ! Dans un billet, le 3 août, un mediapartien dans son blog « L'indignation est grande », dénonçait le « mensonge d’État » concernant l’investissement ferroviaire. Deux émissions sur France Culture sont révélatrices du choix politique de Macron-Borne ! Saurons-nous exiger le train ?
par ARTHUR PORTO
Billet de blog
Les perdus de Massiac
Par quel bout le prendre ? Dénoncer l'incompétence catastrophique et l'inconséquence honteuse de la SNCF ou saluer les cheminots qui font tout leur possible pour contrebalancer l'absurdité du système dont ils sont aussi victimes ? L'État dézingue d'abord chaque secteur qu'elle veut vendre au privé de manière à ce que la population ne râle pas ensuite...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Relancer les trains de nuit et améliorer l'infrastructure créera des emplois
[Rediffusion] Lorsque le voyageur se déplace en train de nuit plutôt qu’en avion, il génère davantage d’emploi. La relance des trains de nuit peut ainsi créer 130 000 emplois nets pendant une décennie pour la circulation des trains, la construction du matériel et l’amélioration des infrastructures. Bénéfice additionnel : les nouvelles dessertes renforceront l’attractivité des territoires et l’accès à l’emploi.
par ouiautraindenuit