GBA92
Abonné·e de Mediapart

37 Billets

1 Éditions

Billet de blog 5 juin 2012

Si l'on peut partager un constat, on ne partage pas la même vision de l'avenir ...

GBA92
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous étions gare Riquier un matin tôt, à faire Campagne pour Christian Razeau et sa suppléante Chantal Beaudet pour les législatives de Juin 2012, liste le Centre Pour La France.

Un passant aux cheveux blancs nous refuse notre tract de prime abord, puis il repasse pour les gratuits, la discussion s'engage, on est là avant tout pour ça, n'est-ce pas ? Magie d'une campagne si l'on veut, enfin, dans la discussion, il s'insurge contre les Roms, il dit qu'à Monaco c'est bien tenu, avec de vraies frontières, qu'on devrait en remettre ici, que les pays du sud comme la Grèce nous mangent la laine sur le dos à nous, les pays riches.

Avec Chantal nous ne baissons pas la garde, nous discutons avec respect mais avec fermeté, je place qu'avec le retour au franc, une dette libellée en monnaie forte et soi-même avec une monnaie dévalorisée en une nuit entre 30% au mieux et 80% au pire, nous serions écrabouillés financièrement par le simple effet du taux de change.

Je dis qu'à Monaco la provenance de l'argent n'est pas si claire, et que le modèle microscopique de la Principauté ne se prête pas naturellment à la comparaison avec un pays qui est des millions de fois plus grand et peuplé. Il me répond; de toute façon, qu'est-ce que vous croyez ? La France elle est déjà foutue. Il nous lance: "je vais vous dire, jusqu'à ma mort je vote FN". Je le relance en disant, peut-être que le FN ne sera-t-il plus à un moment donné, là il me répond, peut-être, on verra, bon, je vais quand même vous le prendre votre tract.

Nous avons un constat commun, la France va mal.

Mais nous avons une divergeance de poids, nous voulons et nous croyons possible, et à relativement peu de frais (mais ce sera ô combien difficile à entreprendre) qu'on peut la redresser la France, alors qu'à la différence, les désespérés se réfugient dans un vote FN mais n'y voient que ce que l'alcoolique voit en la bouteille, un geste d'oubli pour fuir un problème bien réel, sachant pertinemment que par ce vote ils ne le résoudront jamais en rien !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — École
L’univers sexiste, homophobe et autoritaire de Stanislas, le « meilleur » lycée de France
De nombreux témoignages et des documents obtenus par Mediapart montrent ce qui est proposé par ce prestigieux établissement catholique. Une quinzaine d'anciens élèves racontent les « humiliations » et les « souffrances » vécues. 
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Journal — Éducation
Dorlotée sous Blanquer, l’école privée prospère
L’enseignement privé n’a guère eu à souffrir du quinquennat écoulé, protégé par la figure tutélaire d’un enfant du système, le ministre Jean-Michel Blanquer lui-même. La gauche, tout à la défense d’un service public malmené, tâtonne sur sa remise en cause.
par Mathilde Goanec
Journal
Rapport du médiateur de Pôle emploi : ces règles qui pourrissent la vie des chômeurs
Sanctions « de plus en plus sévères et disproportionnées », « aberrations » derrière certaines mesures gouvernementales ou encore préconisations restées lettre morte : le médiateur national de Pôle emploi publie son rapport 2021, sans masquer son agacement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Social
En convalescence financière, le bailleur social Semcoda distribue des primes à ses dirigeants
Malgré sa santé économique fragile, le plus gros bailleur social de la région Auvergne-Rhône-Alpes vient de distribuer à ses dirigeants des primes critiquables car elles intègrent des résultats exceptionnels liés à des ventes de logements. Les salariés, eux, n’ont pas perçu d’intéressement depuis plusieurs années.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu