Grève à l'Ecole Du Breuil le jeudi 21 décembre 2017

Devant le refus de la Maire de Paris de revenir sur sa décision de changement de statut de l’École Du Breuil en Établissement public, synonyme de privatisation rampante selon la CGT, cette dernière appelle tous les personnels de l’école à la grève le jeudi 21 décembre 2017.

Grève à l’École Du Breuil :

Pour une école 100 % publique

Pour défendre nos statuts

jeudi 21 décembre 2017

Signez la pétition en soutien !

La CGT EVSPC a déposé un préavis de grève pour la journée du 21 décembre concernant tous les personnels de l’École Du Breuil (ouvriers, techniques, agents de surveillance, administratifs, enseignants) qu’ils soient titulaires, contractuels, vacataires ou en contrat aidé.

 Ce préavis concerne :

 Le refus  de la création d’un EPL en lieu et place de la régie directe par la DEVE de l’École Du Breuil .

  • Le maintien du statut de fonctionnaire des agents de l’École du Breuil
  • Le refus de la suppression d’un certain nombre de postes en contrat aidé. Ces emplois étant indispensables au bon fonctionnement de l’école, nous demandons leur transformation en emplois titulaires.
  • Le maintien des spécificités des jardiniers et de leurs encadrants (cours aux élèves)
  • Le maintien du statut actuel des professeurs certifiés de l’école Du Breuil et l’ouverture de concours pour titulariser les CDI.
  • La contractualisation des professeurs vacataires faisant plus de 9 heures par semaine et la transformation de leur contrat en CDI après trois ans.
  • Le comblement des postes vacants sur tous les corps de métier.

Pendant des années, on a entendu parler de réformer le fonctionnement de l’école, de la moderniser… jusqu’au Comité Technique de la DEVE en janvier 2017 où l’élue Mme Komites nous a annoncé que la maire Mme Hidalgo avait (enfin) pris sa décision : ce serait une transformation en EPL.

 Les agents de l’école étaient inquiets avant de savoir, ils l’étaient tout autant après. En réponse à l’administration qui affirmait que cette décision était largement soutenue par les personnels, la CGT a organisé un référendum au sein de l’école le 26 janvier où 80 % des personnes consultées se sont prononcés contre : non, le projet n’était pas largement porté par les personnels de l’école !

 Aujourd’hui, le projet d’EPL n’est toujours pas porté par le personnel !

A toutes leurs questions et leurs inquiétudes sur leur statut et leurs conditions de travail l’administration renvoyait aux réunions des groupes de travail à venir, celles concernant les ressources humaines étant dans les dernières. Dans une note envoyée le 13 décembre à tout le personnel, la direction parle de la réunion du 23 novembre où elle a constaté « l’incompréhension », « les interrogations », « la lassitude et l’exaspération » de certains d’entre vous. Tout devrait vous être (enfin) expliqué lors de la réunion du 14 décembre. Il serait grand temps !

Quant aux organisations syndicales censées être tenues au courant au fur et à mesure, elles ne sont pas mieux loties : le dernier comité de suivi date de septembre et nous n’avons pas eu de compte rendu du séminaire des 5 et 19 octobre, alors que Le projet est censé être examiné en Comité Technique en janvier pour être juridiquement en place en juillet 2018. Ah oui, tout nous sera expliqué au COSUI du 10 décembre : il serait temps !

 Depuis le début, la CGT est contre le changement de statut de l’école Du Breuil et aux cotés des agents qui veulent le combattre :

Non à l’EPL, Oui au service Public !

 Depuis le début, la CGT défend le statut fonction publique de tous les agents quel que soit leur métier et se bat pour déprécariser les autres :

Non à la précarité et à la privatisation,

Oui au statut fonction publique pour tous !

 Tous ensemble, avec la CGT : prenez votre avenir en main !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.