Vous avez dit "démocratie"?, réponse au désastre "d'Edwy Plenel" !

L'abstention est un véritable acte politique, n'en déplaise à la bienpensance médiatique, n'est-ce pas M Edwy Plenel..., et qui passe son temps à dévoyer le véritable sens du mot "DÉMOCRATIE" à longueur de temps. Est-ce une volonté délibérée... ou par simple ignorance, voir, paresse intellectuelle?

Petit rappel purement mathématiques, n'est-ce pas Mr Cédric Villani (médaille Fields –mathématiques- 2010, soutien de Macron)…, sur le résultat du premier tour.

 Macron arrive en seconde place au premier tour avec seulement 8 656 346 électeurs soit 18,19% des inscrits*…

 En effet la première place a été trustée par les "abstentionnistes"!!!, avec 10 578 455 "non-électeurs"

 Si nous rajoutons les bulletins nuls et les blancs cela nous donne: 11 527 789 soit 24.22% et 30% de plus que le second

 Si je résume bien, le pseudo système "démocratique", dans lequel nous sommes, permet à une personne qui n'a recueilli que 18% des suffrages de s'arroger le droit d'imposer "SA" loi aux 82% qui n'ont pas voulu de lui!...

 Il paraît, nous disent les médias à longueur de temps, Médiapart en tête, que nous sommes en démocratie…

 Il faudra bien m'expliquer où elle est, car moi, je ne la vois nulle part dans cette mascarade que l'on appelle le suffrage universel…

 Comment 18% des "électeurs" peuvent imposer aux autres citoyens leurs idées? J'avoue ne pas comprendre…

 Il faudra que M Edwy Plenel, fervent défenseur de ce système, m'explique ça…

 À défaut d'esprit critique dans le noble sens du terme, un peu de "déconditionnement" civique pour commencer ne pourra pas vous**  faire de mal : https://www.youtube.com/watch?v=Pm_ebQrLt6s

 Et petit rappel indispensable, dans un tout petit dessin animé, à propos de l'escroquerie du "faux suffrage universel": http://chouard.org/blog/2014/05/19/mouseland-synthese-formidable-sur-lescroquerie-du-faux-suffrage-universel-elire-des-maitres-parmi-les-candidats-des-riches/

 Alors, pardonnez-moi M E. Plenel, mais vos leçons de "bon vote" et de culpabilisation des abstentionnistes, vous pouvez les garder pour vous svp. Car voilà ce que vous "légitimez" par vos écrits:

le-vote-utile

 

Soit par inconscience (?...) soit par ignorance (vous?...) soit délibérément?... À vous de nous le dire.

Nous en sommes là uniquement à cause de tous ceux qui n'ont jamais su ou, pire, voulu remettre en cause ce système inique qu'il serait plus juste d'appeler par son VRAI nom une bonne fois pour toute: l'oligarchie, qui n'est même pas représentative de la société, quoi qu'on (les médias & les politiques) veuille nous faire croire. Il suffit pour s'en convaincre de regarder la composition des 2 assemblées censées nous "représenter"…

 Il me semble que le minimum serait de relire attentivement la constitution pour y voire inscrit en toutes lettres, noir sur blanc, notre impuissance politique.

 Vous voulez une "vraie" démocratie? Alors n'attendez RIEN de l'oligarchie en place et de ses relais, les médias & les "élu-e-s, et attelez-vous, vous-mêmes!, à l'écriture de la constitution qui nous donnera, enfin, le pouvoir à nous, les citoyens…

 La démocratie c'est le pouvoir du peuple, pour le peuple, par le peuple.

 Et gardez bien présent à l'esprit ce que disait un des "pères" (encore un!...) de la révolution de 1789 le 7 septembre de la même année, l'Abbé Siéyes:

 « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

 En conclusion, je me considère, humblement, comme un vrai citoyen "politique" qui "vote nul"*** car je ne veux en aucun cas "légitimer" par mon vote ces 2 odieux personnages, chacun-e dans son genre,

et qui participe activement à des ateliers constituant!

Je sais que cela demande un peu plus de courage et de détermination que de se contenter de mettre gentiment, comme ils vous l'ont demandé, en culpabilisant à outrance tout ceux qui ne veulent pas y participer, un bulletin dans une urne pour "élire" une fois tous les 5 ans…

Pourquoi cette culpabilisation?

Car ils veulent tous pouvoir s'asseoir sur cette pseudo-légitimité qui leur sera offerte par les urnes, sans aucune contrepartie, et, surtout,  sans avoir à rendre  compte de leurs actes pendant et après leur mandat...

Dois-je vous rappeler que la constitution récuse strictement tout mandat impératif? A savoir qu'aucun élu n'est astreint à tenir ses engagements, mais en plus c'est interdit par la constitution!!!

Article 27: "Tout mandat impératif est nul."!!!

Donc ils peuvent faire toutes les promesses qu'ils veulent, il leur est interdit de les tenir!!!

Et on en revient à la fameuse formule "les promesses n'engagent que ceux qui y croient" à savoir vous les électeurs!... Alors, allez joyeusement à l'abattoir des urnes si cela vous amuse et si vous croyez encore au joli conte pour enfants, et, surtout, ne venez pas vous plaindre encore une fois… on vous aura prévenu!

 Bon courage à tou-t-e-s pour cet avenir très sombre, quelque soit "l'élu-e" que VOUS aurez porté au pouvoir par vos votes…

 

* Source Ministère de l'intérieur : http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/FE.html

 ** l'ensemble des journalistes (?...) de Médiapart, apparemment…?

 *** en glissant dans l'enveloppe un comparatif: élection vs TAS (tirage au sort)…!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.