Vente d'armes et Liberté...

En quoi la vente d'armes peut-elle être un signe de réjouissance? Plus d'emplois pour plus de morts de part le monde, où est la bonne nouvelle?

Vendre des armes est TOUJOURS une mauvaise nouvelle.

Il n'y a vraiment pas de quoi fanfaronner à l'idée que la France continuera de tuer des milliers de personnes de part le monde grâce à son industrie de mort.

Se réjouir des emplois créés est, pour moi, du même ordre, et je pèse mes mots, que les gardiens des camps de concentration qui ne faisaient qu'obéir aux ordres, pour pouvoir nourrir leurs familles... C'est pitoyable et profondément attristant sur le niveau de conscience de nos concitoyens... L'obéissance et l'ordre sont les pires ennemis de l'humanité car ils empêchent ceux qui s'y plient, à pouvoir réfléchir par eux-mêmes. Il n'y a que regarder l'Histoire pour voir où cela nous mène…

Il y a d'autres voies qui conduisent à la Vie et non pas à la Mort. Mais il faut, pour cela, être capable de faire le fameux "pas de côté" qui nous permettrait de raisonner différemment.

Cela implique d'être capable de nous défaire de nos attachements et croyances idéologiques, entre autre… Les croyances, quelles qu'elles soient, religieuses mais aussi économiques, politiques, scientifiques, etc. sont des dogmes que nous acceptons sans aucun esprit critique.

Se défaire des croyances, des attachements, je sais, c'est à la fois très difficile et très facile en même temps! Difficile car nous préférons conserver des choses qui nous font souffrir, mais que nous connaissons, plutôt que d'oser affronter le nouveau,  l'inconnu. L'être humain est ainsi fait! Dans son immense majorité il préfère la "sécurité" de la souffrance connue à la Liberté de la joie de l'inconnu. L'humain, tel un enfant, a peur de devenir adulte, autonome et responsable à tous les niveaux. Il a sans arrêt besoin d'avoir un "père" ou une "mère" à qui se raccrocher, obéir qui s'occupe et prend soin de lui… En politique c'est le fameux "père" ou la fameuse "mère" de la Nation! Surtout ne pas remettre en cause son "autorité"! Même chose dans l'entreprise. Combien de siècles seront-ils encore nécessaires à ce que l'humanité accède à l'âge adulte???

L'unique voie du changement possible, c'est la prise de conscience individuelle de tous nos attachements, le reste suivra… Il ne s'agit pas de les combattre, ca on ne ferait que les renforcer dans la dualité! Il faut d'abord être capable de les voir, puis de les accepter, et, enfin, avoir le courage d'aller à leurs rencontre jusqu'à ne plus faire qu'UN avec eux. Alors, n'ayant plus un sujet et un objet qui nous attache, nous serons enfin Libre!!! Je parle de la véritable Liberté intérieure, celle qui conditionne toutes les autres.

Bon courage à tou-t-e-s…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.