GDziD
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 avr. 2017

L'élection, une "simple" croyance?

"Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira." Alexis de Toqueville

GDziD
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La "croyance" est décidément très tenace!!!

Conditionnement, à la "croyance" du suffrage univrsel, quand tu nous tiens...

C'est décidément plus fort que tous les discours de la raison. Même pour toi, Franck Lepage, qui le reconnait bien volontiers 😉 comme Étienne Chouard (?...), la pression des "votants" a été visiblement la plus forte... Je ne vous en veux pas pour autant, ni à aucun, et ils sont légions, qui ont et iront, malgré tout, élire.

Cela me fait penser aux enfants, à l'école, qui, pour ne pas être marginalisés, suivent les différentes modes vestimentaires et autres...

Hé oui, Étienne (je t'adore quand même 😉 ) toi qui parle à juste titre de devenir des adultes, au moins au niveau politique (...), comment est-il possible de suivre le mouvement des moutons qui "croient" encore et toujours, malgré plus de 2 siècles d'enfumage "électif" que, on ne sait jamais (!!!) ça y est ça va être bon cette fois-ci... Et bien non, comme vous l'avez vu, une fois de plus tout ce que tu dis à longueur de conférence, c'est, malheureusement, vérifié encore une fois, à savoir la victoire annoncée de l'oligarchie-ploutocratique.

Mais cette oligarchie n'existe que grâce à nous tous!!! Elle existe par nos attachements à nos croyances... Vaste sujet sur lequel je ne m'étendrai pas ici....

La seule et unique façon que le "système" change, c'est que tous ceux qui composent le "système", à savoir NOUS TOUS, fassions, chacun, individuellement, à notre humble niveau, ce travail intérieur personnel, de remise en cause de TOUTES nos croyances...

Vaste programme! Et personne ne peut le faire à notre place, et surtout pas un-e "élu-e", dans tous les sens du terme qu'on veut lui donner!!! Mais, c'est vrai, de penser que nous sommes TOUS responsable de ce système que nous critiquons à longueur de post et/ou de discussion ce n'est pas très agréable à accepter. Il est tellement plus facile de rejeter la "faute" en permanence sur "l'autre" : le "riche" pour certain, l'immigré pour d'autres, etc. Cela nous évite d'avoir à nous "coltiner" avec nos innombrables contradictions. Contradiction entre nos actes et nos discours, dans un premier temps, puis, quand nous avançons sur ce chemin, entre nos désirs et nos attachements...

Pas de véritable Liberté possible tant que nous sommes "attachés"!...

Bon courage à tou-t-e-s sur ce magnifique chemin d’Éveil vers la Liberté intérieure, gage de la liberté extérieure...

Et du courage, il en faut pour ne pas se laisser entraîner par le courant de la paresse, de penser par soi-même, mais également par les habitudes ou les conditionnements martelés à longueur de médias de la bien-pensance, qu'elle soit "dite" de gauche, de droite ou d'ailleurs!

Soyons des vrais "karma-yogis" qui agissent ici & maintenant en pleine conscience de leurs actes sans rien attendre du résultat...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
par Bésot