L’ÉNIGME NOTRE-DAME, un acte malveillant ?

Notre-Dame de Paris © Pierre Reynaud Notre-Dame de Paris © Pierre Reynaud
Voici bientôt 3 semaines, le 15 avril 2019 aux alentours de 19 heures, que la cathédrale Notre-Dame s’est enflammée subitement, comme une torche, sous les yeux effarés des parisiens et des nombreux touristes présents à ce moment-là.

Dans les minutes qui suivent, le président Macron et son gouvernement interviennent pour préciser, avant toute enquête, que l’incendie n’est qu’un malheureux accident survenu sur le site.

Immédiatement, dans la foulée, le soir-même, Macron lance une vaste opération de souscription à laquelle répondent présents, tout de suite, Messieurs Bernard Arnault, François Pinault et la famille Bettencourt. Du jamais vu de la part de milliardaires qui régissent à un simple claquement de doigts, pareils à des valets soumis à un maître tout puissant.

Mais revenons à la tragédie qui est venue frapper l’un des plus vieux monuments de Paris et des plus prestigieux, un édifice historique unique au monde, appartenant depuis des siècles à la mémoire collective et à la religion.

Dès l’instant où est survenu le terrible incendie, des voix sont venues ... Lire la suite



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.