Débats des Européennes : Quand PIF GADGET s'invite chez France 2

Débats aux Européennes © Pierre Reynaud Débats aux Européennes © Pierre Reynaud
La politique a toujours un côté amusant, pas toujours visible, mais qui peut détendre par moment. Cela change beaucoup de ce que nous pouvoir voir chaque jour dans les médias, sur nos écrans de télévision ou d'internet, à savoir l'omniprésence d'une politique très contestable, où se mêlent la finance, la corruption et les trahisons. Aussi, quand c'est possible, on va s'intéresser à des moments politiques où l'humour, parfois même grinçant, nous fait oublier quelques instants, les malheurs qui frappent en permanence nos sociétés : les guerres, les épidémies, les catastrophes climatiques, la faim dans le monde, les drames de la migration, les attentats, les massacres, les crimes de sang, pour en citer que les principales misères de notre planète terre.

Aussi, en parcourant les chroniques de mes confrères, j'ai découvert un article qui ne manque pas d'esprit. Il concerne le débat de jeudi sur les plateaux de France 2 dans "L'émission Politique" qui réunissait 12 invités politiques représentant les têtes de liste aux prochaines élections européennes.

L'article est signé Georges Michel. Il est paru le 5 avril dernier sur le site généraliste d'information Boulevard Voltaire.

L'intégralité de cet article est transcrite ci-après. Elle représente l'original écrit par Monsieur Michel. Par contre, la photo qui l'accompagne, n'est aucunement liée audit article. 

Pif Gadget s’invite au débat des européennes (Georges Michel)

On nous a donc refait le coup de l’objet à apporter. En quelque sorte, une adaptation à la politique de Pif Gadget ou du cadeau Bonux. Comme en 2017, lors de la campagne présidentielle, dans l’émission de France 2 « 15 minutes pour convaincre ». Avec ce bric-à-brac, la chaîne publique va bientôt pouvoir monter un musée ou organiser un vide-greniers. Cela dit, comme on dit, un dessin vaut bien mieux qu’un long discours. C’est un peu le même principe avec l’objet que l’on apporte.

Jeudi soir, donc, premier débat pour les élections européennes avec douze têtes de liste. Lire la suite 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.